Le lancement du Comité international de soutien à Nadia Savchenko

Le lancement du Comité international de soutien à Nadia Savchenko
le 22 juin 2015.

Kiev, le 22 juin 2015 –Lors d’une conférence de presse à l’Ukraine Crisis Media Center, Vira Savchenko, la soeur de Nadia, a annoncé le lancement du Comité international de soutien à Nadia Savtchenko. « Grâce aux ONG Cosmopolitan Project Foundation et Open Dialog Foundation, les politiques français sont devenus beaucoup plus actifs qu’auparavant. Anne Hidalgo, Maire de Paris, Martin Schultz, Président du Parlement Européen, Bernard-Henri Lévy, proche du Président français, et  les députés européens soutiennent Nadia. J’espère que bientôt ce Comité, qui agira pour la défense de ma sœur, les réunira tous », a déclaré Vira Savchenko, Présidente du Comité.

Selon Vira, l’objet du Comité est d’exercer une pression sur la Russie afin qu’elle cesse de causer tranquillement des ravages. «  Enfin l’enquête est terminée et,  actuellement, nous attendons que s’ouvre le procès. Les avocats étudient très attentivement les 38 volumes de l’affaire pénale qui contiennent beaucoup de mensonges. Nous recherchons actuellement tous ces faux témoins, nous voulons comprendre comment Nadia a été emmenée de la région de Louhansk jusqu’à  la région de Rostov-sur-le-Don en Russie. Les avocats  se préparent pour le tribunal afin d’être en mesure de réfuter ces mensonges lorsque les procureurs ou enquêteurs les mentionneront ».

Marc Figgine, un des avocats de Nadia Savchenko, a déjà déclaré que le procès aurait lieu à la fin de l’été, alors  que l’autre avocat, Ilya Novikov, estime qu’il aura lieu au milieu de l’été. «  Bien entendu, Nadia aurait préféré que l’audience se tienne au  milieu de l’été, car elle sait que la Russie ne reconnaîtra jamais ses erreurs et qu’elle sera jugée coupable. Elle a perdu toute confiance dans  la justice russe, mais ses avocats souhaitent tout faire pour que chaque mensonge soit démenti », a souligné Vira Savchenko.  Actuellement, nous travaillons sur une reconstitution du combat pendant lequel Nadia a été faite prisonnière. Cette vidéo est surtout destinée aux spectateurs russes. A l’aide des téléphones portables, on peut reconstituer  ce que Nadia faisait, où elle se trouvait, combien de morts et de blessés il y a eu et où se trouvaient les journalistes alors que Nadia était déjà en prison.

À la fin de la conférence, Vira Savchenko a remercié la diaspora française et les étudiants ukrainiens et français pour avoir rendu possible le dialogue avec l’Occident.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter