L’utilisation de compteurs multi-zones aidera les consommateurs à économiser de l’argent sur le coût de l’électricité, ainsi qu’à réduire l’importation d’énergie en Ukraine

L’utilisation de compteurs multi-zones aidera les consommateurs à économiser de l’argent sur le coût de l’électricité, ainsi qu’à réduire l’importation d’énergie en Ukraine
le 04 novembre 2015.

Kiev, le 4 novembre 2015 – «L’utilisation des compteurs multi-zones est importante pour permettre aux Ukrainiens de réduire leurs frais de consommation et pour alléger la charge sur le système énergétique ukrainien», a déclaré Dmytro Vovk, président de la Commission nationale sur le règlement d’État dans les domaines de l’énergie et des services publics. Auparavant, des compteurs multi-zones ont déjà été utilisés en Ukraine, mais uniquement pour des consommateurs industriels. Il était difficile de déterminer la nécessité des compteurs pour la population, et il y avait de plus beaucoup d’obstacles bureaucratiques. Désormais, les Ukrainiens peuvent choisir et acheter eux-mêmes les compteurs, dont le coût s’élèvera à 800UAH pour un petit consommateur et 2500UAH pour un consommateur important. Il est à noter que la période de récupération d’un compteur électronique monophasé est d’un an et demi. «C’est plutôt un bon délai, sachant que cela concernera 30% des consommateurs. Quant aux grands consommateurs, la période de récupération est plus courte, environ un an.

«L’avantage de ces compteurs, pour les consommateurs, c’est l’économie de consommation par l’optimisation de la charge quotidienne.  Ceci diminue le coût de l’électricité, grâce à l’utilisation de sources d’énergie moins chères », résume Dmytro Vovk. Ceux qui auront installé les compteurs paieront deux fois moins cher pour la consommation d’électricité la nuit.

Roman Zintchenko, président de l’ONG Greencubator, estime que la population ukrainienne est le facteur clé et le meilleur des alliés pour la stabilisation du réseau énergétique ukrainien. «Le soir, la consommation d’énergie est très importante. Il faut donc éviter de mettre en route une machine à laver par exemple, car cela surcharge le système énergétique de manière considérable. Il faut des outils supplémentaires. Par exemple, utiliser un système de minuterie pour les grands consommateurs d’énergie comme les machines à laver, les fours, les climatiseurs. «Les compteurs multi-zones et la consommation à des horaires décalés aideront à stabiliser le système et à éviter les coupures d’électricité. C’est un des éléments clés de la sécurité énergétique. Par conséquent, il est nécessaire d’inclure le consommateur pour améliorer l’efficacité énergétique, pour que la machine à laver passe de parasite énergétique à vrai patriote énergétique. Le consommateur doit avoir un rôle actif dans la stabilisation du système énergétique ukrainien», a résumé le président de l’ONG Greencubator.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter