Le classement des 10 meilleures réalisations de l’Ukraine en 2015

Le classement des 10 meilleures réalisations de l’Ukraine en 2015

Article paru dans Pravda Economique du 31 décembre 2015

L’année 2015 était une des années les plus difficiles pour l’économie ukrainienne.

La croissance très rapide du prix du dollar, la possibilité de défaut, l’inflation à 60%, le manque de résultats dans la lutte contre la corruption et le report d’importantes réformes.

Cependant, l’année dernière a aussi été faite de victoires qui prouvent que le pays est capable de changer.

Le prix du marché sur le gaz pour la population

Fin février, la Commission Nationale exerçant la réglementation de l’État dans l’énergie et les services publics, a approuvé une augmentation en cinq étapes des tarifs de l’électricité pour la population : ils doivent encore augmenter de 3,5 fois d’ici à avril 2017.

Même si la population a appréhendé les nouvelles sans grand enthousiasme, la décision au sujet de la réduction des tarifs pour le gaz au niveau économique est justifié et est toujours un plus indéniable et l’une des réformes les plus importantes de cette année.

Grâce à l’augmentation des tarifs du gaz, plusieurs problèmes ont été résolus : les risques de la corruption sont réduits, le déficit  budgétaire a diminué, l’indépendance énergétique de l’économie du pays est renforcée.

Le passage à un système électronique des achats d’État.

Selon l’accord de coalition actuel, l’introduction du système électronique des achats d’État a été prévue pour la fin de 2015. Le Président ukrainien a déclaré que le passage à ce système serait «la tâche la plus importante de 2015-2016».

Le système pilote d’électronique de marchés publics ProZorro a été présenté le 12 février 2015.

Le système ProZorro n’existe que depuis 9 mois, mais plus de 2000 clients s’y sont déjà joint. À titre d’exemple, il s’agit de «Ukrpotchta», «Ukrgazdobytcha», «Fonds agraire», «PrivatBanque » et d’autres entreprises importantes.

Les représentants de ProZorro assurent que le nouveau système a déjà participé à l’économie de plus de 500 millions de hryvnia au pays.

L’événement le plus important a eu lieu le 25 décembre, quand le Parlement ukrainien a adopté la loi qui traduit tous les appels d’offres publics sous forme électronique.

Selon Alexyї Starodoubov, un des fondateurs de la plate-forme des achats publics NEWTEND, cette loi aidera l’Ukraine à économiser 50 milliards de hryvnia en 2016.

La restructuration de la dette publique

En 2015, il y a aussi eu une restructuration de la dette publique de l’Ukraine.

Le ministère des Finances d’Ukraine a réussi à obtenir une réduction de 20%, (3,8 milliards de dollars) de la dette extérieure de 19,3 milliards de dollars, de reporter les paiements à 4 ans et donc, d’éviter un défaut.

Le ministère des Finances a été critiqué pour les taux d’intérêt élevés vu la croissance du PIB, que l’Ukraine devra payer à l’avenir. Avec une croissance du PIB de 3% à 4% des créanciers recevront 15% de la valeur du pourcentage de la croissance du PIB. Avec une croissance du PIB de plus de 4% – les créanciers recevront 40% de la valeur de chaque pourcentage de cette croissance.

Donc, à l’avenir, l’Ukraine payera des sommes énormes aux créanciers. Cependant, Natalia Yaresko, ministre des Finances d’Ukraine assure que l’Ukraine a eu de meilleures conditions possibles en ce moment donné.

La loi sur la réforme du service public.

En décembre 2015, le Parlement ukrainien a adopté une des lois les plus importantes de cette année : « Loi sur le service public».   Le projet de loi a subi près d’un demi-millier de modifications, mais il a été enfin adopté pour changer le système qui était resté intact depuis l’époque de l’URSS.

Selon cette loi qui entrera en vigueur la 1 mai 2016, les hauts fonctionnaires ne pourront plus être membres des partis politiques et seront élus par une commission électorale constituée de représentants de la société civile.

Cette loi introduit aussi le poste de Secrétaire d’État chargé de surveiller comment l’État exécute la politique dans chaque domaine particulier. Les conseillers, secrétaires et assistants, qui arrivent et partent avec chaque nouveau gouvernement ne feront plus partis de la catégorie des fonctionnaires.

La diminution de la dépendance du gaz de la Russie

En 2015, l’Ukraine a acheté plus de gaz en Europe qu’en Russie. Сette année-là, l’Ukraine n’a acheté que 6,2 milliards de mètres cubes du gaz, soit en 2,3 fois moins qu’en 2014. L’importation du gaz des pays européens a doublé : 10,3 milliards de mètres cubes du gaz en 2015 contre 5 milliards de mètres cubes en 2014.

Selon Arseni Iatseniouk, Premier ministre d’Ukraine, l’Ukraine a réussi à réduire la consommation de gaz à 25%.

La transparence d’entreprise «Ukrzaliznytsia»

Durant plus de 20 ans, l’entreprise publique déficitaire «Ukrzaliznytsya» était l’un des principaux râteliers de corruption ce qui affectait la qualité des services, l’état des voitures et l’infrastructure ferroviaire.

Un des objectifs principaux d’ Andryi Pivovarsky, ministre de l’Infrastructure était la transformation du domaine ferroviaire d’une manière transparente et rentable.

Le 1ère décembre, l’entreprise d’État «Ukrzaliznytsya» est devenue une Société  par actions ouverte avec une structure transparente, un statut, un conseil des directeurs, un conseil de surveillance et un concours ouvert pour sélectionner les directeurs.

Cette transformation marquera le début des changements positifs et inévitables en 2016. Sans compter que environ 16 milliards de hryvnia seront dépensés cette année pour améliorer l’infrastructure ferroviaire.

George Soros a investi dans la société d’informatique ukrainienne Ciklum

Les investissements étrangers dont l’Ukraine a tellement besoin sont arrivés de la part de l’investisseur éminent George Soros. Le 18 novembre 2015, son Fond de renaissance économique de l’Ukraine a informé de l’acquisition des actions de la quatrième plus grande entreprise informatique ukrainienne Ciklum.

Même si participants ne révèlent pas, le montant de la transaction, ainsi que le nombre d’actions achetées, selon les estimations des experts investissement le somme peut varier de 40 à 60 millions de dollars. Selon les normes ukrainiennes, ceci est une somme énorme.

L’ouverture des registres d’État

Pour la première fois, l’Ukraine a ouvert tous les registres de propriété pour la possibilité de trouver des informations non seulement grâce au nom du projet, mais aussi par le nom et le prénom du propriétaire d’un bien.

En outre, à partir du 1ère octobre 2015, deux registres seront ouverts pour tous les organismes d’État : un registre unique des entrepreneurs et un registre unique des droits des propriétaires des biens immobiliers.

Ainsi, les fonctionnaires pourront obtenir tous les justificatifs nécessaires qu’auparavant les Ukrainiens devaient apporter eux-mêmes.

La 3G a été lancé en Ukraine

10 ans après le lancement de la technologie de la communication mobile de troisième génération dans les pays développés, l’Ukraine a aussi lancé un appel d’offres pour la vente de fréquences 3G.

Trois opérateurs mobiles ukrainiens ont payé leurs licences 8,7 milliards de hrynvia à l’État. Dans les deux-trois ans qui viennent, ils prévoient d’investir autant dans la construction et l’entretien du réseau 3G, sans compter l’achat d’équipements à l’étranger. Cet événement donne le feu vert au développement d’un grand nombre de services technologiques.

Les salaires du marché pour les chefs d’entreprises appartenant à l’État

La raison principale de la partie déficitaire des entreprises appartenant à l’État est une corruption qui découle de l’incompétence ou de la faible motivation des gestionnaires.

Les cadres  de qualité ne voulaient pas aller dans les structures à bas salaires. Désormais, cela appartient au passé.

«L’État actionnaire est prêt à payer les salaires dignes des top managers du marché, mais il faut que les cadres les gagnent. Il est plus intéressant de payer un bon salaire à un gestionnaire qualifié, plutôt que d’avoir des entreprises d’État avec des bas salaires dans lesquelles les gestionnaires travaillent dans  les intérêts des oligarques et les politiciens », a déclaré Aivaras Abromavicius, ministre de l’Économie Développement et du Commerce d’Ukraine.

À partir de l’année 2016, les entreprises seront divisées en 5 groupes, selon en fonction du montant du revenu net, des actifs et du nombre d’employés.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter