Nikita Manokhin, jeune peintre ukrainien, de la région de Donetsk expose en France

Nikita Manokhin, jeune peintre ukrainien, de la région de Donetsk expose en France

Manokhin Nikita, jeune peintre ukrainien expose en France au printemps 2016. À partir du 21 mars, une semaine à Strasbourg 67000 à la chambre de commerce et d’industrie 234 avenue de Colmar puis une semaine (26 mars – 2 avril)  à Sarrebourg au Lycée Mangin,34 Rue Gambetta, 57400 Sarrebourg, ensuite ( 11 au 30 avril) au siège de la ComCom. du pays de Hanau à la Maison de l’Intercommunalité, 10 Rue Obermodern, 67330 Bouxwiller

Manokhin Nikita, né en Ukraine, à Marioupol dans la région de Donetsk le 11 avril 1989, dans une famille d’artistes, de parents ukrainiens avec des racines russes comme beaucoup d’habitants du Donbass, Nikita Manokhin a tôt manifesté un goût pour l’art en commençant par des portraits au crayon. Il obtient l’équivalent du baccalauréat ukrainien à l’âge de 16 ans. Soutenu par son maître, le peintre ukrainien Anatoliy Dereza, il développe ses talents artistiques. En 2011, il obtient l’équivalent d’un master 2 en architecture à l’université de Donetsk, ce qui ne l’empêche pas de se consacrer aussitôt à la peinture comme activité professionnelle exclusive. Ayant pris part à un nombre considérable d’expositions, de projets artistiques et de concours à Marioupol, il est forcé de quitter la ville en raison de la guerre en 2014.

Depuis lors, il habite Kyïv en continuant à développer son art et en enseignant la peinture dans un studio privé. Il préfère comme techniques picturales l’huile et le couteau de palette comme matériels principaux, avec le crayon, le charbon de bois, la sanguine et le pastel comme outils secondaires. Le peintre s’associe au style impressionniste et tente de suivre les méthodes des impressionnistes célèbres. Ses sujets les plus fréquents sont les paysages, les scènes diurnes et nocturnes de la vie urbaine avec une préférence pour les couleurs brillantes. Les événements et les tendances actuelles ne laissent néanmoins pas l’artiste indifférent. Un autre de ses sujets préférés est le portrait. Le compte de ses oeuvres dépasse actuellement 200. Les tableaux de l’artiste ont fait leur entrée dans des collections privées ukrainiennes, françaises, allemandes, polonaises, étatsuniennes et russes. Son travail artistique a commencé en 2009 avec une quarantaine d’oeuvres créées pendant l’été dont une partie a été exposé au musée municipal d’art de Mariupol. Depuis lors, Nikita a pris part à un total 14 expositions et projets artistiques en Ukraine. La plupart furent des expositions régulières des peintres professionnels de Marioupol, la ville dans laquelle l’artiste a été désigné « premier jeune peintre » et a à ce titre reçu l’attention exclusive des média locaux.

On peut aussi souligner sa victoire dans la compétition de jeunes artistes dédiée aux paysages industriels du Donbass en 2011, une exposition personnelle au village de Volodarsk en 2012, sa participation dans plusieurs expositions nationales ukrainiennes en 2012 et sa participation projet artistique dédié aux églises et cathédrales pittoresques du Donbass en 2012-2013. Ses oeuvres sont dans les collections de l’actuel maire de Marioupol et de feu Vladimir Sabodan, métropolite de l’église orthodoxe du patriarchat de Moscou, à la Laure de Kyïv.”

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter