Le sport populaire et professionnel de la région de Donetsk: situation actuelle

Le sport populaire et professionnel de la région de Donetsk: situation actuelle
le 13 septembre 2016.

Le sport a une fonction unificatrice qui surmonte les divergences religieuses et politiques. La popularité des jeux Olympiques datant de longue date en est une preuve. Comme d’habitude, parmi les sportifs des équipes olympiques et para-olympiques ukrainiennes se trouvent des ressortissants des régions de Louhansk et Donetsk. Dans la région, le développement du sport est assuré malgré la situation difficile. Quels sont les dispositifs de ce développement dans l’Est de l’Ukraine?

Le 13 août 2016 à Kyiv – Actuellement, sur les territoires libérés de la région de Donetsk tous les centres sportifs ont rouverts leurs portes. Une vingtaine de centres actifs avant des hostilités ont été transférés sur le territoire contrôlé par l’Ukraine et fonctionnent dans le régime habituel.

Renouvellement des complexes sportifs

Dans le cadre du projet du Centre d’information sur la crise ukrainienne «Porte-parole de la vie paisible» mené avec le soutien du Ministère des affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne, Volodymyr Mytsik, chef de la Direction des questions de la culture physique et du sport de l’Administration civile et militaire de la région de Donetsk donne des renseignements sur la question. La remise en fonctionnement concerne notamment le collège de la réserve olympique Sergiy Bubka qui se trouve à Bakhmout et accueille actuellement 281 élèves. Les autres établissements – l’École du haut professionnalisme sportif, cinq écoles professionnelles de la réserve olympique, l’École «Invasport», le «Sport pour tous», les écoles sportives de la jeunesse ainsi que le centre médical des sportifs – font partie des institutions qui ont repris leur travail.

Selon Volodymyr Mytsik, le financement est suffisant dans le domaine du sport. La somme record depuis la création de la Direction a été assignée par la région en 2015 – souligne-t-il.

La reconstruction des complexes existants

Plusieurs bâtiments et structures nécessitant des travaux ont été mis sous l’administration de la direction de la région. Les fonds du budget ont déjà été désignés pour la préparation des projets et des devis. Ainsi, les travaux sont prévus dans la résidence du collège de la réserve olympique. La direction a également reçu le stade «Avant-garde» qui comporte 400 hectares de terrain pour la construction du nouveau bâtiment. La construction est prévue pour l’année prochaine. L’École du haut professionnalisme sportif accueillera une nouvelle base de formation olympique. La reconstruction a débuté dans le palais du sport de Myrnohrad qui comprend une des plus grandes salles de sports, ainsi qu’une piscine de 50 mètres de long à six pistes – explique le chef de la direction régional. Un des projets les plus ambitieux concerne la construction du «palais glacial» de Kramatorsk.

L’apport des sportifs de la région de Donetsk à la réussite du pays

Cette année 21 sportifs originaires de la région de Donetsk ont été sélectionnés sur les 61 candidats ayant participé aux Jeux Olympiques. Parmi eux se trouvait notamment Ihor Radivilov qui a donné son nom à un type particulier de saut à cheval. Il a cependant terminé 8e de son épreuve cette année. On a introduit pour la première fois une pratique d’encouragement monétaire en provenance du budget régional pour les sportifs placés 4ème, 5ème ou 6ème suite aux performances aux jeux olympiques, paralympiques et aux championnats d’Europe – raconte Volodymyr Mytsik. Malgré le fait que certains sportifs s’entraînent dans d’autres régions – 54 sportifs ont quitté celle de Donetsk, mais restent attachés aux établissements de Donetsk.

Les équipes de la région continuent de participer aux compétitions nationales. L’équipe de hockey « Donbass » est arrivée gagnante dans la Ligue majeure l’année dernière, tandis que les équipes de football «Avant-garde» de Kramatorsk et «Illitchivsk» de Marioupol, ainsi que l’équipe de volleyball de Bakhmout continuent de jouer de manière régulière.

Le développement du sport populaire dans la région

En ce qui concerne le sport populaire, les grandes villes des régions telles que Kramatorsk ou Droujkivka lancent des projets de construction et de réparations des stades de football, des piscines, des terrains du sport et d’autres infrastructures sportives. Deux terrains de sport équipés d’un revêtement artificiel s’ouvrent ce week-end, la construction de trois autres est prévue pour la fin de l’année. Le square «Jardin Bernadskiy» récemment ouvert à Kramatorsk contient un terrain de beach-volley et de basket-ball. Pour l’ouverture du square nous avons organisé des compétitions de beach-volley et de basket-ball avec à peu près deux cents participants” – ajoute Volodymyr Mytsik. Kramatorsk organisera bientôt son semi-marathon.

Selon son témoignage, l’administration locale est en train d’élaborer un projet de développement de la culture physique et du sport pour la période 2017-2021. En novembre, le projet sera mis en discussion au niveau régional, puis soumis à la discussion publique.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter
Plus d’infos sur le sujet