Kyiv
,

OSCE MSM informe d’une violation décuplée du cessez-le-feu suite à une escalade des combats à Avdiїvka

OSCE MSM informe d’une violation décuplée du cessez-le-feu suite à une escalade des combats à  Avdiїvka
Kyiv, le 03 février 2017.

La mission spéciale de monitoring de l’OSCE pour l’Ukraine, dite OSCE MSM, informe qu’une escalade sans précédent de violations des accords du cessez-le-feu se déroule dans le triangle Avdiїvka-Yassynouvata-Aéroport de Donetsk depuis le 29 janvier.

Dimanche dès le matin, nos observateurs constatent un grand nombre de violations des accords concernant la période du cessez-le-feu sur place. Le nombre de ces  violations est passé de centaines à des milliers de cas par jour. “Mardi notamment, nous avons observé 11 000 violations. Ce sont vraiment des chiffres sans précédent”- a déclaré par Skype, depuis bureau de la station de filtrage de Donetsk, Alexander Hug, le vice-président de la Mission spéciale de monitoring de l’OSCE pour l’Ukraine, pendant le briefing à l’Ukraine Crisis Media Centre.

Dans ce triangle la mission a noté une utilisation très fréquente des systèmes de lance-roquettes multiples. Le 31 janvier, nous avons également observé des explosions de lance-roquettes multiples à Avdiїvka, tirées depuis de Yassynouvata et Horlivka (des territoires situés hors du  contrôle  du gouvernement ukrainien – UCMC). Mercredi, nous avons vu des explosions à Yassynouvata, nous avons aussi entendu des explosions à Kruta Balka, de même que des explosions de lance-roquettes multiples à Horlivka » – a déclaré Hug. Le 2 février, les observateurs de la Mission ont aussi constaté des explosions de lance-roquettes multiples à Sartana près de Marioupol.

La mission informe  aussi des dommages dans les quartiers habités, résultat des bombardements des deux parties du conflit. Selon M.Hug, les groupes des observateurs sont entrain de vérifier l’information sur les victimes civiles à Avdiїvka et à Donetsk suite aux bombardements nocturnes des deux villes.

Hug a prévenu que les engagements près d’Avdiїvka conduiront à des scénarios de catastrophes humanitaires et écologiques. « Nous avons vu que les habitants d’Avdiїvka étaient restés sans électricité, sans eau et sans chauffage suite à des  problèmes dans le fonctionnement de la Station de filtrage à Yassynouvata » – a précisé le vice-président de la Mission spéciale de monitoring de l’OSCE.  « D’autres scénarios encore pires sont également possibles, si un obus atteint un réservoir de chlore dans la station» – a ajouté Hug. Hier, on a respecté un cessez-le-feu local à Yassynouvata pour réparer une infrastructure particulièrement indispensable.

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter
Plus d’infos sur le sujet