Kiev
,

L’affaire de Roman Nasirov: que signifie l’arrestation du chef du Service fiscal?

L’affaire de Roman Nasirov: que signifie l’arrestation du chef du Service fiscal?

Le Bureau national de la lutte contre la corruption accuse le chef du Service fiscal d’avoir causé des dommages à l’État ukrainien pour une somme de 2 milliards de hryvnias. Durant l’enquête, il a été mis à pied. Actuellement, le tribunal doit décider d’une mesure préventive.

Qui est Roman Nasirov? Roman Nasirov a été nommé directeur du Service fiscal de l’Ukraine en mai 2015, suite à un concours organisé par le ministère des Finances. Avant sa nomination, Roman Nasirov était député du parlement de la faction «Bloc de Petro Porochenko» et chef du Comité fiscal de la Rada. Et avant cela, il était banquier d’investigation et directeur adjoint de la Corporation des céréales d’État .

Pourquoi est-il accusé? Les enquêteurs supposent que l’activité criminelle du groupe d’Onychtchenko était dissimulée, car ses entreprises ne payaient pas d’impôts au budget de l’État. Une partie de cet argent a été transférée aux comptes de “Ukrgasvudobouvannya” sous couvert des bénéfices des activités conjointes. Et c’est pour cette raison que le paiement par acomptes a été accordé par une décision du Service fiscal de l’Ukraine. Selon les données de Tetyana Tchornovol, l’accord du paiement par acomptes a été signé par Nasirov en personne. A ce moment-là, la dette de l’entreprise était déjà d’un milliard d’UAH. Alors qu’elle avait augmenté, Nasirov a encore accordé le paiement par acomptes.

Auparavant, Roman Nasirov avait déclaré dans les médias qu’il ne se souvenait pas des circonstances dans lesquelles il avait signé des papiers pour accorder des avantages aux entreprises d’Onychtchenko. «Tous les jours, je signe entre 800 et 1000 documents … j’essaie de me souvenir de tous ces papiers, mais il est difficile de commenter chaque papier et chaque accord signé », a déclaré Nasirov.

L’affaire de Nasirov au tribunal. Le jour de son arrestation, Roman Nasirov a été hospitalisé à l’hôpital d’État Féophanie. Les enquêteurs du Bureau de la lutte contre la corruption ont engagé des poursuites à son encontre et ont perquisitionné son bureau. Ils ont arrêté Nasirov directement sur son lit d’hôpital.

Il a été emmené au tribunal qui doit déterminer une mesure de prévention. Depuis son arrestation, Nasirov est resté allongé, prétendant avoir de graves problèmes cardiaques. Il a passé la nuit du 6 au 7 février dans un bâtiment du tribunal, car les activistes ne l’ont pas laissé partir par peur qu’il s’enfuie. Juste avant le début de l’audience, Nasirov s’est levé, en dépit de la déclaration de ses avocats qui avaient assuré qu’il faisait un infarctus.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter