Kyiv
,

Les événements clés de la semaine du 17 au 24 juillet: Est/Escalade, Format Normandie/Entretien, Crimée/ Emir Kusturica, Parlement/Mi-mandat, Bessarabie

Les événements clés de la semaine du 17 au 24 juillet: Est/Escalade, Format Normandie/Entretien, Crimée/ Emir Kusturica, Parlement/Mi-mandat, Bessarabie

 

La situation dans la zone du conflit

À la fin de la semaine dernière, la situation dans la zone du conflit s’est considérablement aggravée.

L’escalade du conflit. Malgré le cessez-le-feu convenu, les combattants n’arrêtent pas leurs provocations armées contre les militaires ukrainiens. La journée la plus sanglante de la semaine a été le 20 juillet, quand 5 militaires ukrainiens ont été tués (2 dans le secteur de Donetsk et 3 dans le secteur de Marioupol), huit ont été blessés et un a été capturé.

L’augmentation des troupes russes à la frontière. La Fédération de Russie a renforcé la présence militaire à la frontière russo-ukrainienne avec trois divisions d’infanterie motorisée. Cette information a été communiquée par Victor Mouzhenko, chef de l’état-major de l’Ukraine.

La population civile en danger. La population civile de la région de Donetsk continue de souffrir suite aux confrontations militaires. C’est ainsi que, le 18 juillet, suite à des bombardements ennemis, 2 civils ont été blessés à Avdiivka, et le 21 juillet 4 civils, dont 2 enfants, ont été victimes des bombardements à Mariinka.

L’OSCE. Les combattants pro-russes continuent également de brimer les représentants de l’OSCE. À titre d’exemple, le 22 juillet les combattants pro-russes n’ont pas laissé passer la patrouille de la mission à Novoazovsk. Malgré tous les obstacles, les représentants de la mission ont enregistré un nombre important des véhicules militaires près de la frontière russo-ukrainienne.

La visite de Kurt Volker, représentant spécial du Département des États-Unis, dans le Donbass. Kurt Volker, représentant spécial du Département des États-Unis en Ukraine, et Marie Yovanovitch, ambassadrice des États-Unis en Ukraine, ont visité la zone de l’ATO. «Notre objectif principal est de rétablir l’intégrité et la souveraineté de l’Ukraine, J’ai bien vu que ce n’est pas un conflit gelé, mais une vraie guerre. Et son prix est très élevé en vies humaines», a-t-il déclaré, en évitant tout de même de répondre à la question sur la livraison possible à l’Ukraine d’armes létales.

Une conversation téléphonique des chefs des pays du format Normandie est prévue le 24 juillet. Le Président ukrainien Petro Porochenko a promis d’exiger un cessez-le-feu immédiat dans le Donbass au cours de la conversation téléphonique des chefs des pays du format Normandie.

La vie dans les «LNR » et «DNR »

La Croix Rouge: 106 personnes disparues dans le Donbass en 2017. La Comité de la Croix Rouge a déclaré que 106 personnes ont disparu dans le Donbass en 2017. «Ceci concerne des personnes vivant sur les territoires contrôlés et non-contrôlés par le gouvernement ukrainien».

Bellingcat: la Russie a changé de stratégie dans le Donbass. Le groupe d’enquête Bellingcat estime que la Russie a envoyé dans le Donbass des militaires plus professionnels et elle limite la durée de leur séjour dans les républiques séparatistes.

Aric Toler, un des experts du groupe, a souligné qu’il était plus difficile de rassembler des informations sur la présence de l’armée russe dans le Donbass, car le commandement a mis en place des restrictions sur l’utilisation des réseaux sociaux par les militaires russes. Il souligne aussi que le rôle de l’armée russe à l’est de l’Ukraine a changé: «Désormais, les militaires russes s’occupent de livrer des véhicules militaires, de recruter et de former les combattants».

Le mi-mandat du Parlement: les réussites et les échecs

Les députés ukrainiens sont partis en vacances. Il y a un mois, le Parlement, élu après la Révolution de la Dignité, a franchi le mi-mandat de son existence : deux ans et demi de fonctionnement. Quels sont les résultats du Parlement?

Le Parlement post-révolutionnaire. Ce Parlement, élu après la victoire du Maidan, est devenu le plus extraordinaire depuis toute l’histoire de l’Ukraine. Sa composition a été renouvelée à 56% avec des représentants de la société civile et des militaires. Le nombre de femmes au Parlement est de 12% alors que dans l’ancien Parlement elles n’étaient que 9%.

Les réussites: le choix européen, la sécurité et la lutte contre la corruption. Le Parlement a adopté plus de 2000 projets de loi, dont les priorités étaient la sécurité nationale et la défense. Les députés vont voter la législation anti-corruption, la politique et la sécurité énergétiques, l’adoption des résolutions de l’APCE reconnaissant l’agression russe dans le Donbass et en Crimée, la réforme juridique, la réforme de la police etc.

Des projets de loi importants sont votés comme celui permettant de soutenir les artistes ukrainiens en fixant des quotas de langue ukrainienne à la télévision: 75% sur les chaînes nationales et régionales et 60% sur les chaînes locales, comme la loi sur le remboursement de 50% du prix d’achat pour les anciens combattants et les personnes déplacées, ainsi que la loi facilitant l’accès à l’enseignement des personnes handicapées.

Les échecs: l’absence de discipline, le contrôle par le Président et des promesses non-tenues. Malgré l’adoption de quelques lois importantes, les experts sont plutôt mécontents du travail de ce Parlement. Tout d’abord, la moitié des députés ne travaillent pas à plein temps: sur 422 des députés, seuls 45 étaient présents à toutes les séances, environ 20% ont raté plus de 90% des réunions. Ensuite, le Parlement se plie souvent à la volonté du Président : 83% des lois adoptées le sont à l’initiative du Président ukrainien, 24% à celle du gouvernement et seulement 10% à celle des députés.

Il est à noter aussi que les députés ne tiennent pas vraiment leurs promesses: en 900 jours, les députés ont tenu un quart de leurs promesses.

La Crimée: Emir Kusturica, réalisateur serbe, a visité la péninsule occupée

Emir Kusturica, réalisateur et musicien serbe, est arrivé en Crimée afin de donner deux concerts. Après son arrivée, il a déclaré que «l’annexion de la Crimée était un processus organique», «la Crimée a toujours été russe» et qu’il n’avait pas peur des sanctions éventuelles.

Les citoyens étrangers arrivant sur le territoire de la Crimée par les points de passage fermés par l’Ukraine violent la législation ukrainienne et peuvent être soumis à des sanctions.

La culture: le festival du cinéma d’Odessa et les projets culturels de Bessarabie

Les films ukrainiens gagnants du festival international d’Odessa. Lors du festival international du cinéma, les réalisateurs ukrainiens ont présenté 48 films, soit la moitié de tous les films du programme. Le prix du meilleur film est revenu à «Dixie Land» de Roman Bondartchouk (bande-annonce), celui du meilleur documentaire européen à Serhiy Boukovsky avec «The Leading Role» (bande-annonce), le diplôme FIPRESCI (la Fédération international des médias du cinéma) au film «Lilas» de Kateryna Gornostay (bande-annonce).

Les projets culturels de Bessarabie. Le département culturel de l’UCMC a mis en place un nouveau projet de découverte de la Bessarabie, une région située en partie sur le territoire de l’Ukraine et en partie en Moldavie. Tout d’abord, les artistes vont explorer la région, par la suite, ils vont y mettre en place des projets culturels: des événements publics, une coopération avec les musées, des formations pour les artistes. Les infos du projet sont disponibles sur la page Facebook «De ne DE ».

Notre sélection des médias ukrainiens en anglais

Reportages

«Kurt Volker, le représentant spécial des États-Unis, visite l’est de l’Ukraine », reportage de l’UNIAN

«La mère de Victor Aggev, militaire russe capturé dans le Donbass, est arrivée en Ukraine» – Hromadske International

«Le SBU exhorte les mères des militaires russes disparus dans le Donbass à faire des tests ADN»  –  UNIAN

Interview

«L’enquête sur le meurtre de Pavel Cheremet est dans l’impasse» – interview de Hromadske International avec la fille de Pavel

шеремет

Opinion

«Qu’attendre d’un nouvel ambassadeur des États-Unis en Russie»  – le blog de Volodymyr Ogrysko pour UNIAN

Analyse

«La formule de la protestation: pourquoi les soulèvements au Vénézuela ressemblent à Maidan» – Hromadske International

 

StopFake en français

Fake: En Ukraine, 1 habitant sur 4 se considère citoyen de l’URSS

Fake: En Ukraine, la criminalité a dépassé le niveau du banditisme généralisé des années 90

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter