Kyiv
,

Les événements clés de la semaine du 4 au 11 septembre: Donbass/Casques bleus, Saakachvili, Sentsov, Akhtem Tchiygoz, Culture

Les événements clés de la semaine du 4 au 11 septembre: Donbass/Casques bleus, Saakachvili, Sentsov, Akhtem Tchiygoz, Culture

La situation dans la zone du conflit

La situation sur le terrain.  La situation dans la zone du conflit s’est aggravée, les combattants pro-russes utilisent de plus en plus souvent des armes lourdes, interdites par les Accords de Minsk. Les militaires ukrainiens sont obligés de riposter.

Les militaires et les armes russes dans le Donbass. Des bénévoles d’InformNapalm ont identifié 9 militaires de la 8e brigade des Forces armées russes qui ont participé aux combats à l’est de l’Ukraine en été-automne 2014. Léonid Kalachnikov, député de la Douma russe, a déclaré que la Russie serait obligée de livrer des armes dans le Donbass, « ouvertement et légalement », si les Forces armées ukrainiennes recevaient des armes de leurs partenaires occidentaux.

OSCE. Ertuğrul Apakan, chef de la mission spéciale de suivi de l’OSCE, a souligné qu’au cours des 6 premiers mois de 2017, 75% des cas où la mission avait été entravée s’étaient déroulés sur le territoire contrôlé par les combattants pro-russes.

La mission de paix dans le Donbass. La semaine dernière, la délégation ukrainienne de l’ONU a transmis le projet de résolution de la mission de paix à ses partenaires du Conseil de Sécurité de l’ONU. Le 5 septembre, Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, a aussi demandé à son ministre des Affaires Étrangères de déposer au Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution pour la mission de paix. Cette initiative du Kremlin pourrait être un signe de changement. « Sans doute, la version de Poutine, qui prévoit un emplacement des forces au long de la ligne de démarcation, fera passer le conflit pour une affaire intérieure à l’Ukraine, en laissant toute la priorité aux forces russes qui s’y trouvent et à la Russie qui continuera de contrôler la frontière ukrainienne », explique Karl Bildt, ancien ministre des Affaires Étrangères suisse, dans l’interview au Washington Post. Le ministre des Affaires Étrangères ukrainien, Pavlo Klimkine, estime qu’il s’agit d’une manipulation. « La tentative de placer une mission de paix au long de la ligne de démarcation n’est qu’un moyen de geler le conflit », a-t-il dit. Cela dit, le projet de résolution de la Fédération de Russie n’a pas été soutenu par le Conseil de sécurité de l’ONU.

La vie dans la « DNR » et la « LNR »

Les combattants pro-russes ont confirmé qu’ils détenaient Stanislav Vassine. Les combattants pro-russes ont enfin confirmé qu’ils détenaient le journaliste ukrainien Stanislav Asseev (Vassine). Son nom a même été inclus dans la liste des personnes à échanger.

Le journaliste a été arrêté dans son appartement le 2 juin 2017 à Donetsk. Les séparatistes ont longtemps prétendu ne rien savoir sur son sort. Plusieurs organisations internationales ont exhorté les occupants à sa libération immédiate.

Le retour de Saakachvili

Le show politique. Le 10 septembre, Mikheil Saakachvili, ancien gouverneur de la région d’Odessa, est arrivé en Ukraine. Au début, il a essayé de pénétrer la frontière en train, mais « Oukrzaliznytsya » a bloqué ce train.  Donc, l’ancien gouverneur d’Odessa s’est approché de la frontière en bus. Après de longues négociations, la foule, venue l’accueillir, a repoussé les gardes-frontières et l’a déplacé de l’autre côté de la frontière. Parmi les partisans de Saakachvili, plusieurs députés ukrainiens étaient présents, y compris Yulia Timochenko.

Saakachvili a déclaré qu’il avait l’intention de demander un justificatif en temps que  personne sans nationalité, ce qui obligerait la partie ukrainienne à le laisser entrer en Ukraine. Après son arrivée sur le sol ukrainien, Saakachvili est parti à Lviv.

Le 26 juillet 2017, Petro Porochenko a signé un décret privant Mikheil Saakachvili de nationalité ukrainienne, au prétexte que Saakachvili n’aurait pas divulgué le fait qu’il était poursuivi en justice en Géorgie. Le ministère de la Justice ukrainien a confirmé que la Géorgie avait envoyé une demande d’extradition de Saakachvili.

La réaction des forces de l’ordre. Yuriy Loutsenko, Procureur général de l’Ukraine, a déclaré que tous ceux qui avaient organisé la traversée illégale de la frontière ukrainienne seraient traduits en justice. Selon le Service des gardes-frontières de l’Ukraine, suite à l’affrontement à la frontière, plusieurs agents du Service de sécurité et de la Police nationale ont été blessés. Selon Arsen Avakov, ministre de l’Intérieur de l’Ukraine : Saakachvili devrait soit revenir au point de contrôle pour passer selon la procédure légale, soit se rendre dans un département du Service de migration ».

Réactions de la société. Le retour du politique est devenu un vrai scandale. Plusieurs Ukrainiens ont condamné ses actes, car l’ancien gouverneur de la région d’Odessa a montré qu’un groupe de personnes non-armées pouvait traverser la frontière de l’État.  Voldymyr Groisman, premier ministre de l’Ukraine, a déclaré qu’il s’agissait « d’une attaque envers l’État ukrainien », quant à Iryna Gerachtchenko, première adjointe du speaker du Parlement ukrainien, elle a déclaré que c’était « une humiliation pour l’État ».  Cependant, beaucoup de personnes ont souligné que Saakachvili avait riposté, car il avait été déchu de sa nationalité ukrainienne pour  des raisons politiques. Entre outre, le 10 septembre, le gouvernement ukrainien a violé à plusieurs reprises la législation ukrainienne : il a ordonné d’arrêter le train de manière illégale, fermer la frontière et déclarer que le point de contrôle « avait été miné ». La situation est sortie du domaine légal et se trouve actuellement dans le champ d’un affrontement politique et tout cela est plutôt mauvais pour toute la société ukrainienne.

Les droits de l’Homme : Akhtem Tchiygoz est condamné à 8 ans de prison, Oleg Sentsov a disparu

Akhtem Tchiygoz, un adjoint du chef du Madjlis des Tatars de Crimée, a été condamné à 8 ans de prison ferme par le tribunal de Crimée. Il a été arrêté en janvier 2015 pour une fausse accusation : « avoir organisé des émeutes » devant le bâtiment du Conseil Suprême de Crimée le 26 février 2014. Ce jour-là, des manifestants pro-ukrainiens et des Tatars de Crimée, dirigés par Tchiygoz, ont dû affronter des pro-russes.

Une autre victime de la justice russe, Oleg Sentsov, réalisateur ukrainien, condamné pour une fausse accusation, avait été transféré en prison à Irkoutsk (Sibérie), mais quelques jours, plus tard il a été déplacé dans une autre prison qui reste pour le moment, inconnue.

La culture

Cette semaine, Lviv accueille l’un des plus grands événements littéraires en Europe de l’est : le « Forum des éditeurs à Lviv ». L’événement propose un programme adapté pour les éditeurs, les professionels et un programme littéraire qui permettra au public de rencontrer des écrivains. Parmi les invités présents, nous pourrons apprécier: Marie Iljašenko, poète tchèque, Nathalie Handal, poète d’origine palestinienne, les poètes lituaniens Marius Burokas et Sara Poisson, Philippe Sands  (Grande Bretagne), Henry Marsh (Grande Bretagne), Hanna Krall  (Pologne), Peter Watson (Canada), Karl-Markus Gauß (Autriche), Witold Szabłowski (Pologne) et plus de 50 autres auteurs, venus de  25 pays du monde. On comptera également des écrivains ukrainiens : Serhiy Zhadane, Lubko Derech, Oxana Zaboujko, Natalka Snyadanko et bien d’autres. Le programme du Forum est disponible ici.

Le sport : Usik a défendu son titre de champion

Le boxeur ukrainien Olexandr Usik a battu son adversaire allemand Mark Hook par un knockout en quart de finale du Super Series World Boxing. Ainsi, il a défendu son titre de champion selon la version du WBO.

Notre sélection des médias ukrainiens en anglais

Reportages

«Groisman a condamné le comportement de Saakachvili»-  UNIAN

«Iryna Gerachtchenko a dit que les actions de Saakachvili humiliaient l’Ukraine» – UNIAN

Opinion

«Les entraînements militaires en Ukraine comme une pomme de désaccord pour le gouvernement moldave» – analyse de Taras Berezovets pour UNIAN

Analyses

«Que signifie « la mission de paix » russe » – UNIAN

«La chaos à la frontière : que signifie le cirque de Saakachvili» – Hromadske International

«Quel est le sens de la proposition de Poutine d’envoyer une mission de la paix dans le Donbass» – Hromadske International

StopFake en français

Quel était le contenu des sujets TV de la journaliste de «Perviy Canal» qui a été explusée d’Ukraine?

Fake: Les félicitations de Porochenko à l’occasion de la fête de Donetsk ont indigné les habitants de la ville

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter
Plus d’infos sur le sujet