La Crimée : l’UNESCO continuera à suivre la situation en Crimée occupée

La Crimée : l’UNESCO continuera à suivre la situation en Crimée occupée
le 21 octobre 2017.

La Commission des relations extérieures de l’Unesco continuera à suivre la situation en Crimée occupée par la Russie. Cette décision a été prise suite aux résultats du rapport du directeur général de l’UNESCO « Sur la situation en République autonome de Crimée (Ukraine) ».

Oleg Shamshur, représentant permanent de l’Ukraine auprès de l’UNESCO a attiré l’attention de la Commission sur la situation alarmante en Crimée en interpelant l’UNESCO sur son rôle: la violation des droits des Ukrainiens et des Tatars de Crimée dans les domaines de l’enseignement, de la culture, de l’utilisation de sa langue maternelle, de la liberté des médias et la sécurité des journalistes, de la politique de destruction des monuments.

Les délégations des pays européens et des États-Unis ont soutenu la résolution. Le prochain rapport sur la situation en Crimée sera présenté en avril 2018.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter