Kiew
,

La Turquie a réussi à libérer les leaders des Tatars de Crimée

La Turquie a réussi à libérer les leaders des Tatars de Crimée
Kiew, le 03 novembre 2017.

La libération. Le 25 octobre, Ilmi Oumerov et Akhtem Tchiygoz, leaders des Tatars de Crimée condamnés par les occupants russes, ont été extradés en Turquie. Après un bref séjour à Ankara, ils sont arrivés à Kyiv.

La raison de la libération. Le prix de la libération d’Oumerov et Tchiygoz est tenu secret. Cependant, ils ont déclaré de ne pas avoir demandé à être graciés.

Le rôle d’Erdoğan. En revanche, il est évident que le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, a joué un rôle essentiel dans la libération d’Akhtem Tchiygoz et Ilmi Oumerov. Selon Refat Tchoubarov, président du Madjlis des Tatars de Crimée, la diaspora des Tatars de Crimée en Turquie est très puissante et le président turc ne pouvait pas l’ignorer.

Erdoğan  et Poutine. Moustafa Djemilev, leader des Tatars de Crimée, a déclaré : « Je suppose que les motifs de cette libération sont prosaïques. En gros, Vladimir Poutine s’est retrouvé isolé, il y a peu de personnes  qui s’entretiennent avec lui et quand Erdoğan a accepté de le voir, il n’a pas voulu, pour des prisonniers, créer des dissensions avec un pays qui maintient des relations avec la Russie. En plus, la Turquie n’a pas adhéré aux sanctions contre la Russie ».

Les projets d’avenir. Refat Tchoubarov a informé que les deux anciens prisonniers de Moscou resteront vivre et travailler à Kyiv. La fille d’Ilmi Oumerov a déclaré que la Russie n’avait pas fourni de documents officiels sur une interdiction pour Oumerov et Tchiygoz de revenir en Crimée, ils tenteront donc de s’y rendre.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter