Kiew
,

La chronologie des événements dans la zone du conflit du 30 octobre au 6 novembre

La chronologie des événements dans la zone du conflit du 30 octobre au 6 novembre
Kiew, le 08 novembre 2017.

Les combattants pro-russes utilisent des armes interdits par les Accords de Minsk. Le 5 novembre, ils ont utilisé des mortiers de calibre 120 et 82mm, des mitrailleuses lourdes et des véhicules de combat pour tirer sur les positions des militaires ukrainiens à Vodyane, dans le secteur de Marioupol. Le jour même, ils ont tiré des systèmes de lance-roquettes multiples sur Avdiivka et Opytne, dans le secteur de Donetsk.

Les combattants pro-russes continuent de detenir 152 otages ukrainiens. Cette information a été communiquée par Iryna Gerachtchenko, représentante de l’Ukraine dans le sous-groupe du Groupe des contacts du réglement pacifique de la situation dans le Donbass.

La statistique des victimes à partir du début du conflit dans le Donbass. Iryna Gerachtchenko a précisé que depuis le début du conflit armé, 2 328 militaires ukrainiens ont été tués, dont 3 femmes et plus de 8 300 militaires ont été blessés, dont 24 femmes. Selon les données de l’ONU, 10 000 personnes ont perdu la vie dans ce conflit, 25 000 personnes ont été blessées.

La catastrophe écologique dans le Donbass. Ce dimanche, les bombardements ont endommagé le pipeline de chlore de la station de filtrage de Donetsk. Cette station se trouve entre Avdiivka et Yasynouvata et approvisionne en eau les localités de deux côtés de la ligne de démarcation : Avdiivka, Krasnogorivka, Verchnotoretske, Yasynouvata, Vassylivka et Spartak. Ce n’est pas la première fois que la station est endommagée.

«DNR» distribue l’argent des dépôts des banques qui ne fonctionnent plus. Le site de la « Banque central  de la République populaire de Donetsk » a informé que le 2 novembre, à Donetsk, une « commission » avait distribué les biens, trouvés dans les coffre-forts individuels (cellulaires) des banques et des institutions financières non bancaires, qui ont cessé de fonctionner. Il est évident que la plupart des propriétaires ne pourront plus faire valoir leurs droits sur leurs biens et il s’agit nettement de lexpropriation cachée de la propriété des anciens habitants dans la région de Donetsk, qui ont quitté le territoire du conflit.
«DNR» confisque les voitures sur les points de contrôle. Le 2 novembre, le passage par la ligne de démarcation dans la zone du conflit a été très difficile. Les témoins ont raconté à l’édition « Novosti Donbass » que les combattants pro-russes avaient ne laissaient pas des personnes en provenance des territoires occupés. Ils ont même confisqué des voitures et des documents de certains parmi eux. Ils ne laissaient pas non plus passer des personnes, venant du côté ukrainien.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter