Kiev
,

L’enquête d’Al Jazeera: Pourquoi le retour de l’«argent de Ianoukovitch» est devenu un secret d’Etat en 2017?

L’enquête d’Al Jazeera: Pourquoi le retour de l’«argent de Ianoukovitch» est devenu un secret d’Etat en 2017?
Kiev, le 16 janvier 2018.

Le 10 janvier, la chaîne de télévision Al-Jazeera du Qatar a publié un document rendu secret en Ukraine. Il fait référence à une décision du tribunal de district de Kramatorsk, région de Donetsk, datant du 28 Mars 2017.

Cette décision a permis au procureur général ukrainien Youri Loutsenko de confisquer au printemps dernier 1,5 milliard de dollars au profit de l’État. Loutsenko a déclaré que l’argent appartenait à l’ancien président Viktor Ianoukovitch. Il est intéressant que, dans cette histoire, la décision de la cour a ensuite été marquée du sceau “secret d’État”. Pourquoi?

Les crimes de Ianoukovitch. Au cours des années 2010-2014, une “organisation criminelle de Ianoukovitch” et son “unité” – un groupe de sociétés SYEPEK (“Société Eastern Energy-Fuel européen”) de Sergey Kurtchenko, a sorti de l’argent de la Banque nationale “Oschadbank” , de Naftogaz Ukraine, du Fonds agraire et d’autres entreprises d’État par des transactions fictives Puis au travers de centaines de sociétés fictives en Ukraine l’argent a été sorti du pays et placé à l’étranger via 10 sociétés offshore. Après la Révolution de la Dignité, les comptes des sociétés offshore dans les banques ukrainiennes ont été “gelés” jusqu’à l’année dernière, quand la Cour a permis de les confisquer.

Qui est compromis par le jugement? L’information principale de la décision secrète de la Cour se cache dans le schéma du système qui a permis de sortir de l’argent de l’État par “la bande de Ianoukovitch”. Il est avéré que le retrait de l’argent de Ianoukovitch à l’étranger se faisait avec la participation de la “Société d’investissement de l’Ukraine” (ICU), dont la Présidente du Conseil d’administration était Valeria Hontaryeva, chef de la Banque nationale de l’été 2014 au printemps 2017. En 2014, Hontaryeva a vendu ses parts de l’ICU.

En outre, l’ICU a en charge depuis plusieurs années les entreprises de Petro Porochenko. À partir de 2014, cette société accompagne le transfert des entreprises de Porochenko dans le “trust aveugle”. Pour ce faire, une société off-shore a été enregistrée dans les îles Vierges britanniques.

Question au Président et au Procureur général. Un an après la confiscation de l’argent de Ianoukovitch, le procureur général Yuriy Loutsenko doit expliquer pourquoi la décision du tribunal de Kramatorsk est considérée comme un secret d’Etat? Y a-t-il un lien entre la prudence du pouvoir, qui transparaît dans la mention figurant sur le document de l’ICU, et l’association constante de cette société avec l’équipe de Petro Poroshenko? Il est vrai que l’information sur la société qui dessert ses entreprises, et avait précédemment été utilisée dans les intérêts financiers de Viktor Ianoukovitch, n’ajoutera pas à la popularité du président actuel.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter