Elections: trois questions aux trois candidats favoris, Boiko/Candidat du Kremlin, Economie

Elections: trois questions aux trois candidats favoris,  Boiko/Candidat du Kremlin, Economie
le 25 mars 2019.

Situation dans la zone du conflit

Le 20 mars, les forces d’occupation russes ont violé la trêve à 10 reprises en utilisant des armes lourdes, interdites par les Accords de Minsk. Les combattants pro-russes ont lancé 74 obus de calibre 120mm et 82mm sur les positions des militaires ukrainiens. Des mitrailleuses lourdes, des lance-grenades et des véhicules de combat blindés ont également été déployés.


Trois questions aux trois candidats favoris à l’élection présidentielle

Une semaine avant les élections, 25 à 35% des citoyens n’ont pas encore décidé du choix de leur candidat à l’élection présidentielle. La rédaction de la revue “Novoe vremya” a demandé à six des candidats les plus populaires de l’électorat de répondre à sept questions identiques qui ne portaient pas seulement sur la politique et l’économie. Ils ont tous répondu (à part Yuri Boyko – apparemment, il se préparait pour son voyage à Moscou). Pour ce faire, il n’était pas possible de les contacter tous au même média. L’UCMC publie les 3 réponses principales des 3 candidats favoris. Pour plus de commodité, nous fournissons des informations sous forme de tableau.

Zelensky Porochenko Тymochenko
Quelles sont les 3 actions  prioritaires  que vous ferez au  poste de président, si vous êtes élu? Le cessez-le-feu dans le DonbassNégociations diplomatiques au format Budapest + États-Unis + Grande-Bretagne

Armée selon les normes de l’OTAN

Référendum concernant  l’OTAN

Forte économie

Combattre la corruption

Revêtement des routes  de ciment et de béton.

Plan d’action pour l’adhésion à l’OTAN

Mise en œuvre de son programme de réduction de la pauvreté

rétablissement de la souveraineté de l’Ukraine sur le Donbass et la Crimée.

Rendre lʼUkraine heureuse
Cʼest dans le bonheur que nous pouvons nous inscrire- puis le PIB, le niveau des salaires et la justice
Quel est le leader politique qui vous inspire? Lee Kuan Yew, Premier  Ministre de la République de Singapour. Winston Churchill Churchill, Roosevelt, de Gaulle, Margaret Thatcher, Angela Merkel et Lee Kuan Yew.
Quels sont les compromis sur le retour de la Crimée et du Donbass que vous allez pouvoir accepter? Particularités culturelles et linguistiques de ces régions L’objet des négociations ne peut pas être l’intégrité territoriale de l’Ukraine, sa voie est fixée par la Constitution pour son intégration à l’UE et à l’OTAN, c’est un arrangement unitaire. Il ne peut y avoir aucun compromis concernant l’adhésion de la Crimée. La Crimée est l’Ukraine. La Crimée et le Donbass sont l’Ukraine, sans aucune nuance ni variante. Nous avons besoin d’une paix réelle prévue par la Constitution de l’Ukraine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Candidat du Kremlin: Yuriy Boyko s’est rendu à Moscou à la veille des élections

Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a rencontré à Moscou les candidats à la présidence, Yuriy Boyko et Viktor Medvedchuk. Yuriy Boyko a déclaré qu’il avait défendu les intérêts de l’Ukraine et des Ukrainiens lors de la réunion qui s’est tenue à Moscou, la veille de la réunion concernant les problèmes du gaz. Le candidat à la présidence a souligné que cette réunion était nécessaire. Il a examiné les problèmes économiques qui se sont accumulés au cours des cinq dernières années.

Problèmes de gaz. Alexei Miller, président du conseil d’administration de Gazprom, a également participé à la réunion. Medvedev a déclaré qu’en raison de la “crise profonde” des relations bilatérales entre l’Ukraine et la Russie, il était nécessaire de tenir une telle réunion. Medvedchuk a déclaré que “depuis 5 ans en Ukraine ,les tarifs publics ont augmenté de 745%, les prix du gaz – de 1080%, les prix du chauffage – de 1220%”, d’où la nécessité, selon lui, de fournir du gaz directement de la Fédération de Russie.

Le président de Gazprom, Alexei Miller, a déclaré que Gazprom était prêt à négocier un contrat direct pour la fourniture de gaz russe à l’Ukraine. Miller a déclaré que le prix du gaz dans le cadre du nouveau contrat pour le consommateur final de l’Ukraine serait inférieur d’un quart des prix actuels. Medvedchuk a déclaré que le prix du gaz russe en Ukraine pourrait atteindre 240-260 dollars la tonne.

La réaction de l’Ukraine. L’entreprise national Naftogaz (Ukraine) a indiqué que son pays avait acheté du gaz naturel en Europe au prix de 226 dollars la tonne en mars ce qui est 6-13% moins cher que le prix annoncé par Viktor Medvedchuk.

Réaction du président actuel. Petro Porochenko a condamné la visite de Yuriy Boyko et de Viktor Medvedchuk en Russie et les pourparlers avec les dirigeants du gouvernement et de Gazprom. Le président a souligné que des représentants de certaines forces politiques s’étaient rendus à Moscou et que des représentants d’autres forces politiques étaient prêts à se mettre à genoux devant le président de la Fédération de Russie. Selon lui, le président russe Vladimir Poutine, convaincu qu’il ne peut pas vaincre l’Ukraine sur le front, veut la changer de l’intérieur et changer de pouvoir.

Réaction SBU. Le Service de sécurité de l’Ukraine a indiqué que dans le cadre de ses compétences, il procédera à une évaluation juridique concernant la visite de Yuriy Boyko et de Viktor Medvedchuk à l’un des dirigeants du pays agresseur et leurs déclarations.


Economie de l’Ukraine: paiement sur la dette extérieure, PIB et croissance estimée

Paiement sur la dette extérieure. Les paiements de la dette extérieure brute de l’Ukraine en 2019 s’élèveront à 15,7 milliards de dollars, selon les données fournies sur le site Web de la Banque nationale d’Ukraine. Selon la Banque centrale, la dette extérieure brute s’élèvera à 5,609 milliards de dollars en janvier-mars, en particulier, la somme de 4,28 milliards de dollars doit être créditée sur le compte, après quoi, entre le deuxième et le troisième trimestre, le montant des paiements baissera respectivement à 3,608 et 3,919 milliards de dollars. Au quatrième trimestre de 2019, le montant des paiements s’élèvera à 2,519 milliards de dollars, dont 1,853 milliards de dollars en guise de la somme principale.

PIB. Le produit intérieur brut (PIB) réel de l’Ukraine a augmenté de 3,3% en 2018,  de 2,5% en 2017 et 2,4% en 2016 d’après le service des statistiques de l’État qui a publié jeudi cette évaluation. Le PIB nominal était de 3 558,7 milliards, soit 84 190 par habitant, sachant que la variation du déflateur est évaluée à 5,4%. Selon le document, le service national des statistiques a constaté une amélioration de la croissance du PIB au quatrième trimestre 2018 par rapport au quatrième trimestre 2017 de 3,4%.

Croissance estimée. En 2019, selon les prévisions de la Banque nationale, la croissance économique en Ukraine se poursuivra, mais se stabilisera  temporairement à 2,5%. Ceci est indiqué dans le message du régulateur. Il convient de noter que les principaux facteurs contraignants seront la politique monétaire restrictive, requise pour ramener l’inflation à l’objectif à moyen terme de 5% +/- 1 pp, et la politique budgétaire restrictive due aux importants paiements de la dette extérieure. “La demande intérieure, à la fois des consommateurs et des investissements, restera le principal moteur de la croissance du PIB”, indique le rapport.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter