Décision du Tribunal des Nations Unies/Marins ukrainiens, Elections législatives anticipées, Sociologie/Chances des partis politiques

Décision du Tribunal des Nations Unies/Marins ukrainiens, Elections législatives anticipées, Sociologie/Chances des partis politiques
le 27 mai 2019.

Situation dans la zone du conflit

Les combattants pro-russes continuent de violer la trêve en déployant des armes interdites par les accords de Minsk. Ils ont déployé des mortiers de calibre 82mm, des lance-grenades et des mitrailleuses lourdes.

Le 22 mai, huit militaires des Forces armées ukrainiennes ont été capturés par des combattants pro-russes des territoires occupés de la région de Donetsk. Le centre de presse de l’état-major des Forces unies de l’Ukraine a annoncé que les militaires approchaient des abords du village Novotroitske. Ils ont quitté l’itinéraire déterminé et sont entrés dans le territoire occupé où ils ont été arrêtés par des militants des unités armées de la Fédération de Russie.


Décision du Tribunal des Nations Unies sur le droit de la mer au sujet des marins ukrainiens capturés

Le Tribunal international du droit de la mer a rendu une décision obligeant la Fédération de Russie à libérer trois navires ukrainiens et 24 marins ukrainiens capturés dans le détroit de Kertch en novembre 2018 et à leur permettre de retourner en Ukraine. Le juge Jin-Hyun Paik a annoncé la décision du tribunal au sujet des mesures provisoires demandées par la partie ukrainienne, samedi à Hambourg (Allemagne). « La Fédération de Russie doit immédiatement libérer les navires de guerre ukrainiens  « Berdyansk », « Nikopol » et « Yana Kapu » et les renvoyer en Ukraine » a-t-il prononcé.

Commentaire du président Volodymyr Zelensky. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, est convaincu que l’exécution par la Russie de l’ordonnance du Tribunal international du droit de la mer sur la libération de marins et de navires ukrainiens capturés serait un signal fort des dirigeants russes qui se montreraient prêts à mettre fin au conflit avec l’Ukraine. « La mise en œuvre de l’ordonnance du Tribunal pénal international des Nations Unies relative à la libération des marins et des navires ukrainiens capturés pourrait être le premier signal des dirigeants russes quant à la volonté réelle de mettre fin au conflit avec l’Ukraine », a écrit samedi le chef de l’État ukrainien sur sa page Facebook.

Réaction de la Fédération de Russie. Les responsables russes ont déclaré que la décision du Tribunal international du droit de la mer, imposant à la Russie de libérer les marins des Forces navales ukrainiennes détenues dans la mer Noire, n’est pas à respecter. L’agence d’information russe RIA Novosti a déclaré: « Si un juge hautement qualifié du Tribunal international se perd dans les documents et ne voit rien d’autre que des charges contre la Russie, alors ses paroles et ses verdicts ne valent pas la peine », a déclaré le prétendu « député de la Douma de la république de Crimée » Ruslan Balbeck.


Elections législatives anticipées: que devez-vous savoir?

Le 24 mai, une campagne électorale a démarré en Ukraine. Des élections législatives anticipées auront lieu le 21 juillet. Selon quel système ces élections seront organisées ces élections? Quels partis politiques tenteront d’entrer dans la Verkhovna Rada? Quels sont les obstacles? Les réponses de l’UCMC.

Appel contre le décret de Zelensky. Un groupe de députés du groupe du Front populaire a soumis à la Cour constitutionnelle de l’Ukraine une requête pour avoir la conclusion sur le décret présidentiel du 21 mai 2019 sur la révocation anticipée des autorités de la Verkhovna Rada et la nomination d’élections anticipées. « Nous voyons dans le décret du président une violation directe et manifeste du principe de la primauté du droit inscrit dans la Constitution », a déclaré vendredi Andriy Teteruk, premier vice-président de la faction.

Délai d’examen de la question par la Cour constitutionnelle. La Commission électorale centrale attend la décision de la Cour constitutionnelle sur la requête constitutionnelle des 62 députés concernant le respect de la loi fondamentale du décret présidentiel. « En effet, la Cour constitutionnelle examine ces recours et y répondra dans un délai de six mois. La Cour constitutionnelle pourrait décider que cette question est très importante et réduire ce délais à un mois », a déclaré la secrétaire de la Commission électorale centrale, Natalia Bernatskaya, dans une interview accordée à la chaîne télé « TSN », vendredi 24 mai.

Quel système sera sélectionné? A l’approche de la campagne électorale, le président Volodymyr Zelensky a appuyé les listes ouvertes, présenté un projet de loi proposant d’annuler la majorité, de passer à un système proportionnel à listes bloquées et de réduire la barre de passage à 3%. Les députés du peuple n’ont même pas inclus le document à l’ordre du jour – pour seulement 92 voix.

Comme l’actuel, le prochain parlement sera choisi selon un système mixte: moitié des listes électorales fermées, moitié avec des circonscriptions majoritaires. Les congrès des partis formeront les listes fermées, mais les représentants des partis majoritaires peuvent se présenter à la fois comme des candidats indépendants et représentants de forces politiques. Au total, neuf circonscriptions des régions de Donetsk, 5 de Louhansk et 12 républiques autonomes de Crimée et de Sébastopol occupées par la Russie demeureront en dehors du processus électoral.

La barrière de passage pour les partis politiques sera de 5% lors de cette élection. La participation des blocs politiques aux élections est interdite.

Quels partis se disputeront les sièges de la Verkhovna Rada? Les deux acteurs majeurs de la politique ukrainienne, « Bloc de Petro Porochenko » et « Batkyvchtchyna » se déclarent prêts pour ces élections anticipées. Le parti d’Andriy Sadoviy « Samopomitch » se présentera également aux élections. Selon le chef du parti, Andriy Sadoviy, il y aura 70% de nouveaux visages chez ses candidats.

Le « Front populaire », le «  Parti radical » d’Oleg Lyachko et le « Bloc d’opposition » se présenteront également aux élections. Selon Dmytro Kolesnikov, député du Bloc d’opposition, il n’y a pas de populistes au sein du parti, ils sont tous « des professionnels » et sont prêts à « installer la paix ».


Sociologie: Quelles sont les chances des partis politiques aux élections législatives?

Selon le sondage du groupe « Reyting », qui s’est tenu du 16 au 21 mai dans toutes les régions d’Ukraine, à l’exception de la Crimée et des territoires temporairement occupés des régions de Donetsk et Louhansk, à la première place du classement des partis qui se présentent aux élections se trouve le parti « Servant du peuple » pour lequel voteront 43 8% de ceux qui ont déjà ont choisi leurs candidats et vont se rendre aux urnes.

La plate-forme d’opposition «  Pour la vie » est annoncée en seconde place à 10,5%. Le parti « Bloc de Petro Porochenko – Solidarité » récolterait quant à lui 8,8%.

En général, la barrière des 5% a des chances d’être atteint par cinq partis:

  • « Servant du peuple » – 43,8% de ceux qui sont déterminés et qui viendront voter (33,3% de tous les électeurs)

  • « Plate-forme d’opposition – Pour la vie » – 10,5% (8,1%)

  • « Bloc de Petro Poroshenko – Solidarité » – 8,8% (6,4%)

  • « Batkyvchtchyna » – 7,3% (5,5%)

  • « Pouvoir et honneur » (Igor Smechko) – 5,1% (3,8%)

Trois forces supplémentaires peuvent dépasser ce palier s’il était réduit à 3%:

  •  Le parti « Holos » de Svyatoslav Vakarchuk – 4,6% parmi ceux qui sont déterminés et vont voter (3,4% de tous les électeurs)

  •  « Parti radical » – 3,3% (2,5%)

  •  « Bloc d’opposition » – 3,2% (2,4%)

Selon les notes du groupe « Rayting », toutes les autres forces politiques gagnent moins de 3% des voix.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter