Nouvelles évaluations des partis politiques

Nouvelles évaluations des partis politiques
le 14 juin 2019.
Les sociétés de sociologie ukrainiennes continuent de sonder l’opinion publique à la veille des élections législatives. Nous donnons les principaux résultats du dernier sondage. 

«Rating». Dans une enquête sur les préférences politiques des Ukrainiens réalisée par le groupe «Rating» du 6 au 9 juin, le soutien au parti «Servant du peuple» a quelque peu diminué et le chiffre pour « Voix » de Svyatoslav Vakarchuk a légèrement augmenté. Par rapport à l’enquête de la semaine dernière, menée par la même société, les notes des autres partis qui franchissent la barre des 5%, à savoir «Plate-forme d’opposition – Pour la vie», «Solidarité européenne» et «Batkyvchtchyna»,  n’ont pratiquement pas changé.

L’Institut de sociologie de Kyiv (KMIS).  Des chiffres similaires ont récemment été présentés par la société de sociologie KMIS. À compter du 6 au 9 juin, le parti « Serviteur du peuple » serait soutenu  par 47,5% des électeurs, contre 48,2% la semaine dernière, parmi les électeurs qui ont déjà choisi pour qui voter.

Les autres partis qui franchissent actuellement la barre des 5% sont les suivants:

  • «Plate-forme d’opposition – pour la vie» de Vadym Rabinovich et Yuriy Boyko – 10,4% (10,7% la semaine dernière et 10,5% en mai).
  • «Solidarité européenne» de Petro Porochenko – 7,9% (7,8% la semaine dernière et 8,8% en mai).
  • «Batkivchtchyna» de Yulia Tymoshenko – 7,5% (la semaine dernière – 6,9% et en mai – 7,3%)
  • «Voix» de Svyatoslav Vakarchuk – 6,4% (la semaine dernière, 5,6% et en mai – 4,6%).
Plusieurs autres partis sont sur le point de franchir la barrière électorale.

Le parti « Force et honneur » d’Igor Smechko pourrait obtenir 4,3% des votes, la « Position civique » d’Anatoliy Hrytsenko -2,4% et le Parti radical d’Oleg Lyachko – 2,5%.

  • Près de 14% des électeurs n’ont pas encore fait leur choix. L’indice d’erreur ne dépasse pas 2,2%.
Socis. Les données de l’enquête du Centre de recherche en marketing social du 29 mai au 6 juin.

Parmi les personnes qui sont déterminées et qui voteraient, 51,3% ont déclaré qu’elles  soutiendraient le parti « Serviteur du peuple », 9,5% opteraient pour «Solidarité européenne», 9,2% – «Plateforme d’opposition – Pour la vie», 8,7% pour le parti «Batkyvchtchyna», 5% pour «Force et honneur» et 4,9% pour « Voix ».

Au total, 4000 répondants ont été interrogés, l’erreur statistique de l’échantillon est de +/- 1,6%.

«Socis» est supervisé par l’expert politique de l’ex-président, Igor Gryniv. En particulier, 51% des actions de « Socis » appartiennent à la société «Central European Agency», dont les fondateurs sont les enfants de Gryniv : Roman-Danylo Grinov et Maria Protsyuk.

Système mixte. Rappelons que seulement la moitié du Parlement, 225 députés, seront élus sur les listes des partis et une autre moitié sera élue dans les circonscriptions majoritaires. Mais la  majorité des députés sera inférieure à 225, car dans les districts de Crimée et dans certaines parties du Donbass, les citoyens ne votent pas.

Rappelons également que le 21 mai, Volodymyr Zelensky a signé un décret stipulant la dissolution de la Verkhovna Rada et a fixé des élections anticipées le 21 juillet. Ce décret est entré en vigueur le jour de la publication – le 23 mai.

Un groupe de députés qui estiment que cette décision est illégale, a fait appel devant la Cour constitutionnelle.

Le 11 juin, la Cour constitutionnelle a commencé à examiner la question du respect du décret du président Volodymyr Zelensky, concernant la dissolution de la Verkhovna Rada et la désignation d’élections anticipées, afin de juger s’il est contraire à la Constitution ukrainienne. Vers 18 heures, le tribunal prolonge la séance mais à huis clos.

Les Ukrainiens sont-ils favorables aux élections anticipées? Les résultats du sondage mené par le groupe sociologique «Rating»  du 8 au 12 juin indiquent que le nombre de partisans  aux élections législatives anticipées au cours du mois écoulé est passé de 72% à 88%. Selon de nouvelles données, seuls 8% ont une opinion contraire (en mai – 18%).

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter