Donbass, OTAN-Ukraine: relance des relations, Jeux Mondiaux Militaires

Donbass, OTAN-Ukraine: relance des relations, Jeux Mondiaux Militaires
le 28 octobre 2019.

Situation dans la zone du conflit

Au cours de la semaine écoulée, les combattants pro-russes ont violé la trêve à plusieurs reprises, en déployant des armes interdites par les accords de Minsk, notamment, des mortiers de calibre 120mm et 82mm, mais aussi des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes, des véhicules de combat blindés et des armes de petit calibre.

Le 23 octobre, les troupes russes ont déployé des systèmes d’artillerie de calibre 122mm contre les positions des militaires ukrainiens à Vodiane, près de Marioupol. Dans la région de Donetsk l’ennemi a tiré sur Pichtchevyk, Talakhivka, Vodiane, Krasnohorivka, Louhanske, Zaytseve, Novoloujanske et aussi sur la communauté de communes de Zolote, qui est une zone de retrait des troupes.

Le 26 octobre, le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky, s’est rendu dans la zone du retrait des troupes à Zolote. Selon le rapport de la mission spéciale de suivi de l’OSCE en Ukraine, le retrait des forces dans cette zone pourrait poser des problèmes en raison des attaques des mercenaires russes se trouvant à Petrivske, en face de Zolote. C’est ainsi que les 24 et 26 octobre des mercenaires russes ont tiré avec des armes de petit calibre sur les drones de la mission de l’OSCE.


OTAN-Ukraine: relance des relations

Une réunion des ministres de la Défense des pays de l’OTAN et de ses partenaires s’est tenue à Bruxelles la semaine dernière. La réunion a été principalement consacrée aux problèmes de l’Afghanistan, de la Syrie, de la Turquie et plus encore.

Mais avant la réunion, le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a annoncé de manière inattendue qu’ils parleraient également de l’Ukraine. Selon le secrétaire général de l’OTAN, l’Alliance a l’intention de trouver un accord sur de nouveaux programmes de soutien à l’Ukraine.

Il a été révélé par la suite que l’agenda avait en effet subi un changement majeur. Le ministre ukrainien de la Défense, Andriy Zahorodniuk, qui a assisté aux réunions à Bruxelles, a annoncé qu’un accord avait été conclu sur un nouveau format pour la coopération OTAN-Ukraine.

Déclaration du ministre de la Défense de l’Ukraine. Le ministre de la Défense de l’Ukraine, Andriy Zahorodniuk, annonce la reprise du format de coopération avec l’OTAN en vue de la mise en œuvre pratique des normes de l’Alliance dans un proche avenir. Il a fait cette déclaration vendredi à Bruxelles aux journalistes ukrainiens après la réunion des ministres de la Défense des pays de l’OTAN avec leurs partenaires dans l’opération en Afghanistan. «Au cours de cette visite, notre objectif était d’identifier notre point de vue sur la future adhésion à l’OTAN, notre intégration euro-atlantique et les prochaines étapes dans cette direction dans un proche avenir. Nous relançons le format de collaboration avec l’OTAN, en nous concentrant sur des résultats concrets. L’enjeu ne sera pas la signature de documents, mais la mise en œuvre concrète de normes dans une perspective spécifique», a déclaré M. Zahorodniuk.

Quel est le contenu réel du redémarrage? Selon l’édition Evropeyska Pravda, les informations disponibles nous permettent de définir deux axes. Le premier consiste à modifier le format de l’assistance fournie par l’OTAN à l’Ukraine. Le second consiste à changer la façon dont l’Ukraine adapte les normes de l’OTAN à ses propres forces armées et, c’est ce qui est très important, l’Alliance pourrait vérifier si l’Ukraine a atteint ce qu’on appelle l’«interopérabilité», c’est-à-dire le respect des normes de l’OTAN.

En revanche, le nombre de normes (le STANAG) que l’Ukraine devrait appliquer pour atteindre la pleine interopérabilité de ses forces avec l’OTAN reste incertain. Il existe environ 2 000 normes recommandées dans l’OTAN, mais la nécessité de les appliquer est très différente d’un État à l’autre (aucun membre de l’Alliance n’a donc mis en œuvre l’ensemble des normes du STANAG).

Trois changements majeurs sont envisagés dans le nouveau format des relations OTAN-Ukraine. Premièrement, l’Ukraine et l’OTAN doivent déterminer conjointement les normes à mettre en œuvre. Deuxièmement, des «feuilles de route» approuvées par l’OTAN pour la mise en œuvre de chacune des normes qui seront recommandées à l’Ukraine devront être établies et ces documents seront publics (c’est-à-dire que, dans la plupart des cas, une surveillance publique parallèle sera également possible). Comme promis par le ministre de la Défense de l’Ukraine, le calendrier de mise en œuvre de chacune des normes sera approuvé. Troisièmement, il existe un mécanisme pour évaluer conjointement avec l’OTAN si l’Ukraine a réellement rempli chaque tâche.

Le plan d’action pour l’adhésion à l’OTAN. Dans le même temps, ils ne parlent pas de l’approbation de l’adhésion de l’Ukraine au sein de l’Alliance. La transition vers le nouveau format ne changera rien à cela. C’est pourquoi la position des autorités actuelles de l’Ukraine selon laquelle Kyiv ne demandera pas à l’Alliance un plan d’action pour l’adhésion reste valable.

Le gouvernement ukrainien affirme que l’ancienne demande d’adhésion à l’OTAN déposée par l’Ukraine en 2008 reste valide, donc, il ne prévoit pas d’en déposer une autre. Cette explication ne semble pas très convaincante, cela ressemble plus à une tentative de répondre aux reproches de l’opposition (oui, en 2008, l’Ukraine a demandé à l’OTAN un plan d’adhésion, mais tout a changé depuis, elle ne sera donc pas prise en compte sans confirmation de l’ancienne demande).

Et ensuite? Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, s’adressera au Parlement ukrainien les 30 et 31 octobre lors de la visite du Conseil de l’OTAN en Ukraine, a déclaré le vice-Premier ministre ukrainien à l’Intégration européenne et euro-atlantique, Dmytro Kuleba, dans un entretien à Today. Une réunion de la commission OTAN-Ukraine aura également lieu.


L’équipe des Forces armées de l’Ukraine a remporté 33 médailles lors des Jeux Mondiaux Militaires

L’équipe des Forces armées ukrainiennes a remporté 33 médailles, dont 5 en or, aux 7es Jeux Mondiaux Militaires qui se sont déroulés dans la ville chinoise de Wuhan. Cela a été rapporté par le service de presse du ministère de la Défense. Les compétitions ont lieu du 18 au 28 octobre.

L’équipe des forces armées ukrainiennes a remporté 5 médailles d’or, 13 médailles d’argent et 15 médailles de bronze. Plus de 100 pays ont participé au concours cette année. Cette année, 87 athlètes de l’armée dans 12 disciplines sportives différentes représentaient l’Ukraine.

Parmi toutes les équipes participant aux compétitions, l’équipe des Forces armées ukrainiennes figure désormais parmi les dix meilleures.


Une Ukrainienne devient la meilleure jeune athlète d’Europe

L’athlète ukrainienne Yaroslava Mahoutchych, âgée de 18 ans, spécialisée dans le saut en hauteur, a remporté la nomination au titre Rising Star, étoile montante, selon l’Association européenne d’athlétisme.

Yaroslava Mahoutchych est championne d’Europe junior ainsi que championne du monde et championne d’Europe. Aux Mondiaux 2019, l’Ukrainienne a gagné une médaille d’argent.

Récemment, la jeune sportive a établi un nouveau record du monde des athlètes féminines de moins de 20 ans. Fin janvier 2019, elle a établi un nouveau record européen de saut en hauteur.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter