Київ
,

Le ministère de la Défense: la majorité des attaques d’hier ont eu lieu dans la région de Pavlopil-Shyrokyne

Le ministère de la Défense: la majorité des attaques d’hier ont eu lieu dans la région de Pavlopil-Shyrokyne
Київ, le 12 décembre 2016.

Kiev, le 12 Décembre, 2016

Les bombardements ne sont plus aussi soutenus qu’auparavant sur le front, mais l’ennemi continue tout de même de lancer des offensives violentes ; et un ennemi détenu par les forces Ukrainiennes confirment la présence d’officiers Russes sur les territoires occupés.

Les forces armées Ukrainiennes n’ont pas perdu de soldat dans les combats d’hier, mais trois ont tout de même été blessés. Les militants ont violé le cessez-le-feu dans le secteur de Mariupol. L’ennemi a tiré au mortier 35 fois, mais également utilisé de l’artillerie et des tanks le long du front Pavlopil-Talakivka-Vodiane-Shyrokyne” a expliqué le porte-parole de ministère de la defense lors d’une conférence de presse à l’Ukraine Crisis Média Center.

L’attaque la plus intense a eu lieu à Krasnohorivka. “Les Militants ont ouvert le feu au mortier après le coucher de soleil, et ont maintenu leur offensive pendant approximativement deux heures. Selon nos estimations, les forces armées adverses, supportées par la Russie, ont tiré plus de 100 mortiers. L’attaque fut suivie de provocations ponctuelles qui impliquait aussi des mortiers. Les forces adverses ont arrêté les hostilités à environ minuit» expliqua le Colonel Lysenko. Les militants ont également violé l’armistice à deux reprises à Mariinka.

Les militants ont violé le cessez-le-feu neuf fois dans le secteur de Luhansk, et ont utilisé des armes lourdes huit fois. Krymske est devenu le lieu principal de confrontation.  «Six attaques ont été enregistrées dans le village et ses alentours en 24 heures. Les forces adverses ont tiré 60 mortiers sur nos positions» a expliqué le porte-parole. Les militants adverses ont varié leurs attaques sur nos forces en combinant armes légères et mortier.

Sept attaques ont eu lieu dans le secteur de Donetsk, principalement vers Luhansk, à l’ouest de Horlivka et à Avdiivka. Les militants séparatistes ont lancé leurs offensives avant le coucher de soleil et ont arrêté vers 23h00. « la situation était encore plus difficile dans la zone industrielle d’Avdiivka où l’ennemi nous ont bombardé à deux reprises, chacune s’étalant sur deux heures ; et a deuxième fois à l’aide de mortier » a donc expliqué le Colonel Lysenko.

Les services de sécurité Ukrainiens détiennent un militant de l’auto-proclamée « République du Peuple de Donetsk» (DPR) à Pokrovsk. «Le détenu était un tireur de mortier jusqu’à ce qu’il ait fuit à cause de conflits internes, entre les militants» a expliqué Lysenko. Le détenu plaidera coupable, et a confirmé la présence d’officiers de carrière Russes dans le Donbas.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter
Plus d’infos sur le sujet