Київ
,

Des complications sur le front Krymsk-Novotoshkovsk (colonel Lysenko)

Des complications sur le front Krymsk-Novotoshkovsk (colonel Lysenko)
Київ, le 16 septembre 2017.

Aucun soldat ukrainien n’est mort durant les affrontements des 24 dernières heures, un soldat est blessé. L’incident a eu lieu à Krymsk, durant les bombardements ennemis. Dans la région de Luhansk, dans la zone ATO, les affrontements n’ont eu lieu que dans le quartier de l’autoroute de Bakhmout, sur le site de Krymsk-Novotoshkovsk. Cependant, c’est exactement à ces endroits que la situation a empiré hier. C’est lors d’un briefing de presse à UCMC que le porte-parole du ministère de la défense ukrainien pour les questions concernant ATO, Andrey Lysenko, l’a expliqué. “Tout de suite après minuit, les occupants ont effectué deux courtes attaques au mortier sur Novotoshkovsk, qui plus est de deux positions différentes. L’ennemi a ensuite effectué une pause, avant de recommencer les tirs après 20 heures. Durant trois heures, les militaires ont lâché sur les troupes ukrainiennes 100 mines de mortier, et ont aussi activement fait usage de l’artillerie légère”, a-t-il raconté. Les troupes ukrainiennes ont ouvert le feu en réponse.

Dans la région de Donetsk, les militaires violent le régime silencieux pratiquement sur tout le front. “ A Avdeevka et Peski, l’ennemi a utilisé des mines et des véhicules blindés. Toutes le attaques du côté de l’ennemi étaient relativement longues : une demi-heure et plus”, a remarqué le colonel Lysenko. En tout, dans cette région, les forces armées illégales ont violé le régime silencieux 9 fois. Elles ont utilisé à deux reprises de l’artillerie lourde. Les troupes ukrainiennes ont ouvert 4 fois le feu en réponse. Dans la région de Mariupol, les principaux “points chauds” furent Starognatovka, Novomikhaylovka, et Talakovka. “En tout, au cours des dernières 24 heures, il y a eu dans la région de Mariupol 12 attaques ennemies, dont une avec des mines. De manière générale, l’ennemi a utilisé des armes légères. Les troupes ukrainiennes ont ouvert le feu 6 fois en réponse”, a remarqué le porte-parole du ministère de la défense ukrainien pour les questions concernant ATO.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter
Plus d’infos sur le sujet