Armen Shakhariants, du volontariat pour l’armée vers la politique locale « J’ai arrêté de compter après avoir envoyé 2000 tonnes vers le front… »

Armen Shakhariants, du volontariat pour l’armée vers la politique locale « J’ai arrêté de compter après avoir envoyé 2000 tonnes vers le front… »

Available in French

Share

Twitter
More news on the topic