Les événements clés de la semaine du 28 novembre eu 5 décembre: Danielle Auroi/Rémi Pauvros/Visite, Manoeuvres militaires/Crimée, Tchornobyl, Médias/Donbass, Classement/Partis politiques

Les événements clés de la semaine du 28 novembre eu 5 décembre: Danielle Auroi/Rémi Pauvros/Visite, Manoeuvres militaires/Crimée, Tchornobyl, Médias/Donbass, Classement/Partis politiques

La situation à l’est de l’Ukraine

La situation sur le terrain. Les combats continuent à l’est de l’Ukraine. Durant la semaine dernière, les militaires ukrainiens ont constaté 237 attaques des combattants pro-russes, 2 militaires ukrainiens sont morts et 19 blessés. Selon l’information de l’État-major ukrainien, les séparatistes continuent d’utiliser des mortiers, des lance-grenades, des armes légères sur les positions de l’armée ukrainienne dans le secteur de Marioupol (Talakivka, Krasnogorivka, Maryinka, Chyrokino), le secteur de Lougansk (Novozvanivka, Krymske, Jovte, Stanytsya Louganska, Lopaskine, Novoolexandrivka) et le secteur de Donetsk (Avdiivka).

La rencontre du Format Normandie: les discussions autour de la feuille de route.Le 29 novembre, les chefs des ministères des Affaires Étrangères d’Ukraine, de Russie, de France et d’Allemagne ont discuté de la feuille de route sur la réalisation des Accords de Minsk. Pavlo Klimkine, ministre des Affaires Étrangères ukrainien, a résumé cette rencontre en affirmant que les parties n’avaient pas pu se mettre d’accord sur cette feuille de route, car la Russie a ignoré les points importants, y compris l’accès des missions internationales aux zones frontalières non contrôlées, ainsi que sur tout le territoire non-contrôlé. Sergey Lavrov, ministre des Affaires Étrangères russe, accuse les militaires ukrainiens de violer les accords sur le retrait des armées. Il a aussi déclaré que la Russie n’acceptera pas la présence de missions étrangères armées dans le Donbass. Les chefs des ministères des Affaires Étrangères ont aussi discuté de l’échange des otages.

Les médias de Donetsk occupé. Les médias écrits de Donetsk occupé sont représentés par des éditions qui sont à 80% des outils de propagande. Ceci est une opinion de Stanislav Vasine, blogueur de Donetsk, publiée par Radio Svoboda. Les plus grandes éditions de Donetsk sont désormais «Novorossia», «Donetsk soir», «Voix de la République». En raison du contrôle incessant des autorités, les médias ne diffusent aucune critique à propos de la vie dans la soi-disant République populaire et ne font que copier. Les principaux sujets des médias sont: le culte de Zachartchenko, la propagande anti-ukrainienne, les réalisations de l’industrie de la République.

L’OSCE. Les représentants de la mission spéciale de suivi de l’OSCE ont constaté que la violence dans le Donbass a augmenté de 5%. Selon Alexandre Hug, représentant de la mission de l’OSCE, les observateurs ont constaté l’utilisation de mortiers, de chars et de systèmes d’artillerie interdits par les Accords de Minsk.

L’ouverture de la tour de télévision et de radio près de Donetsk. Les 5-6 décembre, la nouvelle tour de télévision et de radio sera officiellement ouverte sur le mont Karatchoune pour élargir la diffusion des chaînes ukrainiennes sur le territoire occupé de la région de Donetsk.

Les manoeuvres militaires près de la Crimée : l’évaluation des risques

Les 1 et 2 décembre, l’Ukraine a commencé des manoeuvres militaires et des tirs de missiles sur le site militaire de la région de Kherson, la Russie a répliqué à ces manœuvres par des menaces. Le ministère des Affaires Étrangères russe a déclaré que ces manoeuvres n’étaient pas autre chose qu’ «une provocation dirigée pour obtenir une réponse ferme de la part de Moscou». Les forces de la défense aérienne russes en Crimée ont été mises en état de réaction d’urgence. Le ministère des Affaires Étrangères ukrainien a confirmé avoir reçu des menaces de la part de la Russie.

Le 1er décembre, le commandement des Forces armées d’Ukraine a pris toutes les mesures de sécurité, étudié tous les risques qui pouvaient survenir au cours des essais et a décidé de réduire la taille de la zone dangereuse des tirs. L’info en anglais.

Les opinions des experts. Les experts ukrainiens estiment que les menaces de la Fédération de Russie ont pour objectif la déstabilisation de l’Ukraine et son retour dans l’orbite russe. «La Russie pourrait utiliser cette situation pour redorer son blason, mais aussi pour se sortir des sanctions», estiment Mykola Soungourovsky, directeur des programmes militaires du Centre de Razoumkov.

Selon Olexandre Golz, expert militaire russe, l’objectif de Kyiv est de prouver à tout le monde que la Crimée c’est l’Ukraine et Kyiv peut faire tout ce qu’il veut.

Les experts européens n’excluent pas que cette démarche de Kyiv puisse être dangereuse, car la Russie la considèrerait comme une provocation et, ils préviennent que dans le cas d’un conflit militaire ouvert entre la Russie et l’Ukraine, cette dernière ne devrait pas compter sur l’OTAN.

La centrale nucléaire de Tchornobyl: nouvelle arche

Mardi, le 29 novembre, une cérémonie s’est déroulée à la centrale nucléaire de Tchornobyl pour marquer l’achèvement de la construction de la nouvelle arche de confinement du réacteur qui avait explosé. Elle recouvrira entièrement le bâtiment temporaire “le sarcophage”, construit dans l’urgence immédiatement après la catastrophe de 1986. L’arche de Tchornobyl est la plus grande construction mobile jamais édifiée, avec 257 mètres de largeur, 162 mètres de longueur, 108 mètres de hauteur et un poids de 36 000 tonnes.

Grâce à cette arche, le lieu de la catastrophe sera sécurisé, le terme d’exploitation est de 100 ans, ce qui permettra de poursuivre le démantèlement du sarcophage existant, construit en 1986, ainsi que de continuer le traitement des déchets nucléaires (vidéo).Cette arche limitera aussi l’impact de la radiation sur la population locale, les employés et l’environnement.

Les experts rappellent qu’il reste toujours un certain nombre de problèmes écologiques nécessitant l’aide des partenaires occidentaux, ainsi que la détermination des priorités de l’Ukraine dans les domaines de l’énergie et de la protection de la nature.  Yuriy Kostenko, expert et ancien ministre des Ressources naturelles de l’Ukraine (1992-1998), a souligné que les nouveaux sarcophages servent à «couvrir » des problèmes écologiques au lieu de les résoudre (interview en français).

Le ministère de l’Écologie et des Ressources naturelles oeuvre pour le développement de l’énergie renouvelable sur les territoires voisins de Tchornobyl en prévoyant de transférer plus de 2000 km2 de terre abandonnée en un lieu pour la construction de parcs à énergie solaire,  Chornobyl Solar. Les écologistes affirment qu’il faudra prévoir un lieu sûr pour ces panneaux solaires afin qu’ils ne deviennent pas des déchets radioactifs.

Les droits de l’Homme : Souchtchenko, Karpiouk, Dadine

Roman Souchtchenko. Dunja Mijatović, responsable de la liberté d’expression auprès de l’OSCE, a déclaré que le gouvernement russe ne l’a pas autorisée à rendre visite à Roman Souchtchenko, journaliste ukrainien, arrêté à Moscou. La Cour de Moscou a prolongé la durée de détention du journaliste jusqu’au 30 janvier 2017.

Mykola Karpiouk. Illya Novikov, avocat de Mykola Karpiouk, Ukrainien détenu en Russie et condamné à 22,5 annnées de prison, a annoncé que son client sera transféré de Tchétchénie vers une autre région pour y purger sa peine.

Ildar Dadine. L’opposant russe Ildar Dadine a été transféré de la colonie en Carélie où il était torturé dans une autre région dont le nom n’a pas encore été dévoilé. L’UCMC atraduit en français la lettre de Dadine écrite à son épouse dans laquelle il décrit les tortures subies.

La Crimée: la restauration de la diffusion de la radio ukrainienne

Le 2 décembre 2016, Artem Bidenko, ministre adjoint de la politique de l’information d’Ukraine, a déclaré qu’une tour de téléradiocommunication de 150 mètres émettra sur le territoire de la Crimée. Le pouvoir auto-proclamé de la Crimée a répliqué qu’il bloquerait la transmission des médias ukrainiens en raison de l’incompatibilité avec la législation russe.

Cependant, le côté ukrainien a déjà rejeté cette possibilité. Selon Serhiy Kostynsky, membre du Conseil national de télévision et radio, sur la péninsule occupée, il n’y a pas suffisamment de matériel pour bloquer la transmission. La tour ukrainienne aura une puissance de 5 kW et pour la bloquer, il faudrait une tour encore plus puissante qui n’existe pas en Crimée. Pour pouvoir bloquer les émissions de la tour ukrainienne, il faut aussi de l’électricité laquelle  est en déficit dans la péninsule.

La sociologie: l’évaluation du soutien des partis politiques en Ukraine

Du 4 au 13 novembre 2016, l’Institut international de sociologie de Kyiv a réalisé un sondage public. Selon ce sondage :

  • Selon 82% des Ukrainiens, la situation économique et politique en Ukraine est «mauvaise», 66% estiment que cela est du à la corruption du pouvoir au plus haut niveau.
  • Selon 84% des Ukrainiens, tout ce qui se passe actuellement en Ukraine est «négatif», dont 56% estiment qu’il faut descendre dans la rue pour protester, 16% estiment qu’il vaut mieux tout supporter pour ne pas déstabiliser la situation et 40% des sondés se disent prêts à participer aux manifestations.
  • L’introduction du régime sans visa avec l’Union Européenne est importante pour 40% des Ukrainiens et pas importante pour 52%.
  • Selon un sondage anonyme, si les élections législatives avaient lieu prochainement, 6 partis politiques seraient entrés au Parlement. Parmi eux : Batkivtchyna (20%), Bloc de Petro Porochenko (13,3%),  Parti Radical d’Oleg Lyachko (9,8%), Bloc d’Opposition, parti Pour la Vie (8,2%), Samopomitch (6,0%) et Position Civile (5,8%). Le parti Svoboda est aussi sur le point de passer avec 4,9% des votes.
La culture: un “cube noir” au centre de Kyiv, adaptation cinématographique du «Vorochylovograd»Le nouveau bâtiment du Théâtre d’art dramatique de Kyiv dans le Podil, dont la façade a été dévoilée la semaine dernière, a provoqué une réaction agitée des Ukrainiens. Le bâtiment situé sur la descente d’Andriy dans la zone historique de Kyiv est un exemple de l’architecture moderne, tandis que la partie principale de la rue a été construite à la fin du XIXème – début du XX ème siècle. Le théâtre construit selon le projet d’Oleg Drozdov, architecte de Kharkiv, diffère des autres bâtiments par sa taille, ses couleurs et ses formes. Les architectes et les experts sont plutôt favorables à ce projet.

L’adaptation cinématographique du «Vorochylovograd», roman de l’écrivain ukrainien, Serhiy Zhadan, sera financée par l’État ukrainien. Ce projet est une production suisso-ukrainienne et coûte 30 980 millions d’UAH (soit 1,1 million d’euros), dont la moitié sera versée par l’Agence d’État ukrainien du cinéma. «Vorochylovograd » a été reconnu comme le Livre de la décennie par la BBC en 2014. Dans son article pour The New Yorker, Marci Shore, chercheuse américaine, appelle Zhadan «Barde de l’Est de l’Ukraine où tout se délite».

Le rôle de l’art change à l’époque des changements sociaux. Lors d’une discussion à l’Ukraine Crisis Média Center, les experts ont parlé de la décommunisation qui est un moteur d’une nouvelle appropriation de l’espace public, des musées qui deviennent des plateformes pour les débats et du théâtre qui contribue à la compréhension sociale.

Publications de l’UCMC (28 novembre – 5 décembre 2016)

La construction de la nouvelle arche de confinement du réacteur de Tchornobyl s’est achevée. VidéoDepuis le début de 2016, 64 700 militaires ont signé un contrat avec l’armée ukrainienne. Communiqué de presse

10 choses qu’il faut savoir sur l’interrogatoire de Yanoukovytch. Traduction de l’UCMC

La journaliste de Hromadske pose trois questions à Viktor Yanoukovitch à Rostov-sur-le Don. Traduction de l’UCMC

François Fillon et le “Nouveau Centre”, le mariage de la carpe et du lapin. L’article de Bernard Grua

Notre sélection des médias ukrainiens en anglais

Reportages

«KyivPost récompense les gagnants du concours des jeunes leaders «30 de 30 ans» – KyivPost (photos)

«Les manoeuvres de missiles ukrainiens près de la Crimée ont provoqué des menaces de la part de la Fédération de Russie» – Ukraine Today

«La géographie des combats à l’est s’élargit dans la direction de Lougansk» – Ukraine Today

«Comment les villes ukrainiennes divisées par la guerre s’adaptent à la dure réalité» – KyivPost
«La Russie accuse l’Ukraine et la Pologne de vouloir réécrire l’histoire» – Ukraine Today

«Plotnytzky a ordonné de bombarder Lougansk, témoigne le combattant pro-russe d’origine biélorusse» – Ukraine Today

«Sur les nouvelles réformes dans le domaine de la protection de la santé» – Ukraine Today

«L’Ukraine commémore les victimes du Holodomor» – reportage photo d’Ukraine Today

Interviews

«Comment lutter contre le populisme mondial» – interview de Hromadske International avec Matthew Taylor, Directeur général de la Société royale pour l’encouragement des arts

«L’aide financière de l’UE à l’Ukraine»  – interview de Hromadske International avec Valdis Dombrovskis, Vice-Président de la commission européenne pour le dialogue européen et social.

“Sur la propagande russe en l’Europe de l’est» – interview de Hromadske International avec Rebecca Harms, députée européenne

«L’Ukraine doit réviser sa vision de la culture avant de la financer» – interview de KyivPost avec Olesya Ostrovska-Luta, directrice de l’Arsenal des Arts

Opinions

«L’histoire d’une feuille de route» – blog du politologue Oleg Belokolos pour Ukraine Today

«Je suis Marioupol» – blog de  Vadym Boytchenko, maire de Marioupol pour Ukraine Today

Analyses

«Le changement de la couverture du Maidan dans les médias russes pour son troisième anniversaire» – analyse de la politologue Xenya Novikova pour Ukraine Today

«La Révolution ukrainienne et les défis pour la démocratie globale» – analyse de Hromadske International

StopFake en français

Les médias russes diffusent un fake au sujet des volontaires ukrainiens

Fake: L’ex-premier ministre d’Ukraine, Arseniy Yatseniuk, a quitté l’Ukraine

«Sputnik» ment à propos des réformes en Ukraine

Fake: Une délégation officielle turque est venue en Crimée

Fake: l’Ukraine retire son soutien envers le Majlis

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter
Plus d’infos sur le sujet