Durant les dernières 24 heures, les séparatistes et les militaires russes ont violé le cessez-le-feu à 291 reprises.

Durant les dernières 24 heures, les séparatistes et les militaires russes ont violé le cessez-le-feu à 291 reprises.
le 28 août 2015.

À Kiev, le 28 août 2015 – «Durant les dernières 24 heures, la situation dans la zone du conflit à l’est de l’Ukraine est resté tendue. Les séparatistes n’arrêtent pas de violer le cessez-le-feu et les Accords de Minsk, en employant de l’armement interdit par les Accords. Les affrontements les plus acharnés ont eu lieu dans le secteur de Marioupol» a déclaré Anatoly Stelmach, porte-parole de l’opération anti-terroriste. «Entre 25 et 27 août, les terroristes russes ont violé le cessez-le-feu à 291 reprises».

Les affrontements dans le secteur de Marioupol ont duré le 27 août. «À partir de minuit et jusqu’à 10 heures du matin, les séparatistes ont tiré à trois reprises sur les positions de l’armée ukrainienne à Novogrigoriivka, à Starognativka et à Opytne ( près de l’aéroport de Donetsk) en utilisant de l’artillerie lourde de calibre 122mm. Ils utilisent aussi des calibres 152mm et des mortiers de calibre 82mm. À 22h40, les séparatistes ont utilisé des «Grad» pour attaquer des militaires ukrainiens à Opytne».

Anatoly Stelmach a aussi souligné que les séparatistes utilisaient de l’artillerie lourde pour bombarder les quartiers résidentiels à Avdiivka où il n’y avaient pas de positions de l’armée ukrainienne.

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter