Київ
,

L’anniversaire du Maidan : les leçons de la révolution et un apercu de l’avenir

Київ, le 22 novembre 2016.

Aujourd’hui, la plupart des experts qualifient l’Euromaidan de Révolution pour la démocratisation et le vecteur européen du développement. Leur analyse consacre la victoire du Maidan,  mais les objectifs de la révolution n’ont été atteints que partiellement, notamment, dans la lutte contre la corruption .

Le Fonds «Initiatives démocratiques » d’Ilko Koutcheriv a réalisé un sondage auprès de 69 experts dont les résultats ont été présentés lors d’une discussion à l’Ukraine Crisis Média Center.

Les victoires du Maidan : le choix européen, les premières réformes, l’activisation de la société civile

Parmi les réalisations du Maidan, la plupart des experts ont cité le renouvellement du vecteur européen, la signature de l’Accord de l’Association avec l’Union européenne, le redémarrage partiel du système de pouvoir et les premiers pas sur le chemin de la lutte contre la corruption. Jamais auparavant, l’Ukraine n’a réalisé de telles réformes. Selon Olexiy Garan, directeur du Fonds «Initiatives démocratiques» d’Ilko Koutcheriv, ces réformes mettent en place des changements institutionnels, dont les résultats ne seront pas visibles aussitôt. «Il est aussi à noter que l’Ukraine est revenue à la Constitution de 2004 prévoyant   une république parlementaire-présidentielle, dont le président est privé des pouvoirs importants. Cette décision a éliminé le risque de construction d’un modèle d’ État autoritaire ».

Dans le domaine d’économie, l’Ukraine n’a pas encore atteint de résultats probants,  mais l’index de VoxUkraine montre une  tendance vers des changements positifs,  même si cette tendance prend du temps à se mettre en place.  Paulo Kouchta, directeur adjoint du Groupe stratégique des conseillers des réformes en Ukraine, les problèmes économiques et la chute de la qualité de vie de la population ne peuvent pas être considerés comme la conséquence directe du Maidan, car les problèmes économiques s’accumulaient depuis la crise de 2008-2009.

Le meilleur résultat du Maidan reste l’activisation de la société civile et du bénévolat dans tous les domaines de la société. Evegn Bystrytzky, directeur du Fonds «Renaîssance » a déclaré : «Le plus grand résultat de la Révolution est la formation de la nation politique ukrainenne ».

Les défaites du Maidan : la lutte contre la corruption systématique

Le plus important défi de la société ukrainienne reste la lutte contre la corruption systématique. Les bases institutionnelles et législatives pour pouvoir affronter la corruption sont déjà mises en place, mais le système résiste avec acharnement.  Les Ukrainiens doivent combattre la corruption de manière radicale, changer le système, mais changer aussi leur attitude envers la corruption en quotidien.  Les partenaires internationaux d’Ukraine doivent aussi continuer à mettre  la pression sur le gouvernement ukrainien.

L’autre défaite du Maidan : les coupables du crime contre les participants à l’Euromaidan ne sont toujours pas punis, et les resonsables de la corruption du gouvernement précédent non plus.

Et maintenant?

Olexiy Garan’ estime que les élections anticipées n’amélioreront pas la situation, d’autant plus que la plupart des Ukrainiens ne croient pas que le nouveau parlement puisse être meilleure que celui d’aujourd’hui. De toute manière, les experts pensent qu’un nouveau Maidan n’est pas vraiment envisageable, même si la société est fatiguee et énervée à cause de la mauvaise situation économique et du manque de réformes visibles. Si l’Ukraine met en place des réformes économiques fortes,  la situation s’améliorera. Sans quoi,  les conséquences sont difficile à prévoir.

Le seul chemin vers la victoire reste de continuer à mettre la pression sur le gouvernement

Les experts ont tous reconnu que pour la victoire définitive du Maidan, un accord est nécessaire entre la  société civile et les partenaires occidentaux. La société ukrainienne doit abandonner les slogans simples comme «Pouvoir dehors » et se mettre à promouvoir des projets de loi et chercher du soutien dans le pouvoir exécutif.

L’aspect international

Volodymyr Ogryzko, diplomate ukrainien a souligné que l’objectif principal de l’Ukraine dans l’arène internationale est de mener une politique plus active au lieu d’agir à chaud face aux événements. «Nous devons dire clairement à nos partenaires que nous exigeons les accords de sécurité bilatéraux et des biens, ainsi qu’une assistance militaire pratique. Le Memorandum de Budapest a été signé par  les présidents des pays européens et des États-Unis, ceci est un document de valeur politique supérieure ».

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter
Plus d’infos sur le sujet