Kyiv
,

L’Ukraine est régie par l’Accord d’Association avec l’UE, un guide pour ses réformes. Les résultats.

Kyiv, le 27 janvier 2017.

Les représentants du Parlement et du gouvernement ukrainiens ont présenté les résultats positifs que l’Ukraine a atteint dans la réalisation des réformes en suivant les recommandations de l’Accord d’Association entre l’Ukraine et l’Union européenne, notamment l’Accord sur la zone de libre-échange. La société civile coopère avec le gouvernement sur la scène internationale, mais reste vigilante sur les transformations intérieures du pays, qui demeurent le défi principal.

En comparaison avec les années précédentes de l’indépendance, pendant les 2-3 dernières années, l’Ukraine a sérieusement avancé sur le chemin vers l’intégration européenne, ont déclaré les représentants du gouvernement, du Parlement et de l’ambassade de l’Union européenne en Ukraine lors d’une conférence de presse à l’Ukraine Crisis Média Center.

Le progrès dans les réformes 

Parmi les premiers résultats positifs figurent la fondation des institutions de lutte contre la corruption, le démarrage de la réforme de la décentralisation, du secteur énergétique, des achats d’État, du service public. Ivanna Klimpouch-Tzyntzadse, Vice-Première ministre de l’intégration européenne et euro-atlantique, a souligné l’importance de la mise en place de la réforme juridique, des institutions de lutte contre la corruption et du système des déclarations électroniques. «Le système des déclarations électroniques est unique en Europe. Nous espérons que les institutions, notamment l’Agence nationale de lutte contre la corruption, pourront définir les règles et les procédures des vérifications et se mettre activement au travail», a-t-elle souligné. La Vice-Première ministre a aussi affirmé que le système de sélection des juges avait obtenu des évaluations très positives de la part des partenaires occidentaux.

Ivanna Klimpouch-Tzyntzadse a aussi noté que le commerce avec l’Union Européenne avait augmenté de 6% en 2016, donc, désormais, l’Union européenne est le plus grand partenaire commercial de l’Ukraine avec 41% du volume commercial.

La Vice-Première ministre a souligné que l’Ukraine a entièrement rempli le Plan d’action pour la libéralisation des visas et attend la décision de l’Union européenne.

L’aide financière de l’Union européenne à l’Ukraine

Thomas Frellesen, chef-adjoint de l’Ambassade de l’UE en Ukraine, a souligné que l’Accord d’Association était le plus «global de tous ceux que l’UE avait jamais signé avec des pays tiers ». En 2014, l’Union européenne a prévu de verser à l’Ukraine plus de 4,3 milliards d’euros

Actuellement, la moitié a déjà été versée : l’Ukraine a reçu 2,2 milliards d’euros sur 4,3 milliards de l’UE et 4 milliards d’euros sur 8 milliards de la Banque européenne d’investissement et de la BERD.

Les transformations institutionnelles

Les principales tâches de l’Ukraine pour 2017 consistent à renforcer la capacité institutionnelle et à améliorer la coordination entre les institutions de l’État. «Il nous faut absolument un mécanisme institutionnel commun et puissant pour le gouvernement et le parlement. Il nous faut une structure responsable de la mise en conformité de la législation avec les standards de l’Union européenne. Cette structure doit être enregistrée au niveau législatif », a souligné Maria Ionova, députée ukrainienne et chef par intérim du Comité de l’intégration européenne auprès du Parlement ukrainien».

Le rôle de la société civile

La société civile voit s’approcher le moment où il faudra passer du rôle de «chien de garde» à la coopération avec le pouvoir. L’année dernière, les représentants de la société civile ont fait part de leur expérience professionnelle, de leurs conseils et ont voyagé dans l’Union Européenne afin de parler des progrès et de la réalisation des réformes. Ils ont aussi activement participé aux réformes nécessaires pour la cessation du régime des visas avec l’UE.

«L’année dernière, la société civile contrôlait toutes les actions du pouvoir dans la lutte contre la corruption et communiquait sur les réformes pour le public européen», a déclaré Iryna Souchko, expert du Paquet des réformes urgentes.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Twitter
Plus d’infos sur le sujet